La Marche verte, une “victoire douce” qui témoigne de la clairvoyance de Feu SM Hassan II

La Marche Verte, qui se veut la plus grande marche pacifique au monde entier, constitue une “victoire douce” qui “témoigne de la clairvoyance de Feu SM Hassan II”, a souligné le président de l’Association des journalistes indépendants indonésiens (PPWI-Persatwan Pewarta Warga Indonesia), Wilson Lalengke.

“Feu SM Hassan II avait soigné, dans les petits détails, les préparatifs à la fameuse Marche Verte qui constitue une vraie victoire douce et témoigne de la vision clairvoyante du regretté Souverain”, a dit M. Lalengke dans un entretien accordé à la MAP, à l’occasion de la célébration du 42-ème anniversaire de la Marche Verte.

A travers l’organisation de cette manifestation pacifique, le Royaume a marqué l’histoire et gagné le respect de la communauté internationale, a-t-il ajouté.

Le journaliste indonésien a, en sus, qualifié Feu SM Hassan II d’un vrai “leader d’exception” et d’‘homme de génie” qui a réussi avec brio la plus grande manifestation pacifique du monde, en dépit d’une conjoncture difficile.


“Le regretté Souverain a fait preuve d’un leadership hors du commun et su marquer le cours de l’histoire”, s’est-il réjoui, considérant que cette marche grandiose illustre l’exemple parfait d’une union sans faille entre un Roi visionnaire et un peuple animé d’une volonté inébranlable de libérer les provinces du Sud de l’occupation espagnole.

Il a salué cette symbiose entre un Roi et un peuple convaincus de la souveraineté du Royaume sur ses provinces du Sud et qui croient fermement en leur grande cause nationale.

“A mon avis, la Marche Verte représente un très bon exemple pour exprimer la volonté d’un peuple, d’une nation et d’un Roi qui luttent ensemble, par des moyens pacifiques, pour assurer l’intégrité territoriale du pays dans le respect total des droits de l’Homme” a-t-il insisté.

Et d’ajouter que les acquis réalisés par Feu SM Hassan II ont été largement perpétués et consolidés par SM le Roi Mohammed VI qui fait montre d’une solidarité agissante à l’égard de l’Afrique, tout en restant attaché au partenariat synergique avec l’Europe.


“SM le Roi Mohammed VI a pu préserver et consolider les différents acquis engrangés durant le règne de Son regretté père, en réaffirmant, à plusieurs reprises, la vocation africaine du Maroc et son engagement en faveur du continent”, a poursuivi M. Lalengke, rappelant le discours “historique et révélateur”, prononcé par le Souverain à Dakar, à l’occasion du 41ème anniversaire de la Marche Verte.

Le journaliste indonésien, qui avait déjà visité le Maroc, s’est félicité des grandes avancées constatées dans plusieurs secteurs d’activité, précisant que le pays n’hésite pas à partager son savoir-faire et ses expériences avec plusieurs pays subsahariens.

S’agissant du plan marocain d’autonomie dans les provinces du Sud, M. Lalengke a jugé que cette proposition constitue une “solution adéquate” au conflit artificiel autour du Sahara marocain.

“A travers son plan d’autonomie, le Maroc apporte une contribution adéquate et concrète pour résoudre le problème du conflit artificiel autour du Sahara marocain et participe, par conséquent, au maintien de la paix et de la sécurité dans la région“, a-t-il lancé.


Dans la même veine, il s’est félicité des efforts fournis par le Maroc pour réduire, de manière significative, les menaces sécuritaires qui pèsent sur la région et préserver sa stabilité.

Propos recueillis par : Nadia El Ahmar