A LA UNESociété

Maroc : Pourquoi un pass vaccinal obligatoire ?

Le jeudi 21 octobre 2021 est un jour mémorable pour les Marocains. Le pass vaccinal est devenu obligatoire pour les déplacements et les fonctionnaires des administrations publiques et privées pour accéder à leurs établissements.

Alors que près de 6 millions de Marocains ne sont pas encore vaccinées, les autorités publiques ont décidé d’imposer le pass vaccinal pour les déplacements et l’accès aux administrations. Ce document entre en vigueur au Maroc, le jeudi 21 octobre 2021, seul les personnes vaccinées peuvent se déplacer entre les villes ou à l’étranger ou bien se rendre dans les centres commerciaux, les cafés, les hôtels, les salles de sport, les hammams,… Cette décision concerne également les fonctionnaires des établissements publics et privés.

Pourquoi un pass vaccinal ?

Suivant d’autres pays, le Maroc poursuit sa stratégie de lutte contre la pandémie de la Covid-19, en imposant le pass vaccinal pour ses citoyens. Pourquoi ce document est-il important ? Selon le médecin et chercheur Tayeb Hamdi, « ce pass vaccinal permet à l’écrasante majorité des marocains qui sont vaccinés, de reprendre une vie presque normale, en attendant une immunité collective plus large et la fin de la pandémie ». Et d’ajouter que cette mesure permettra de protéger les non vaccinés eux-mêmes, leur entourage et la population générale du risque qu’ils représentent. « Une personne non vaccinée court un risque 11 fois plus élevé de décès, et 10 fois plus de forme grave de COVID 19, et propage beaucoup plus le virus que si elle était vaccinée. Des études ont montré que sur 100 décès par COVID, 99,5% sont non vaccinées ». a-t-il expliqué.

→ Lire aussi : Covid-19 : l’OMS appelle à l’action pour mieux protéger le personnel soignant

Le pass vaccinal pourrait accélérer l’opération de vaccination

Selon Dr Hamdi, l’instauration du pass vaccinal encourage les personnes hésitantes ou négligentes à prendre la bonne décision. L’imposition de ce document rentre dans l’approche préventive adoptée par le gouvernement pour limiter la propagation de la covid-19. Cette stratégie se base sur la réduction maximale du risque de propagation du virus et des cas graves, vu l’impossibilité d’éliminer le virus, a indiqué le chercheur soulignant que « le pass vaccinal contribue largement à cette réduction ».

« Le pass vaccinal pourra constituer une étape vers la levée quasi totale des restrictions sous certaines conditions, dont : une plus haute couverture vaccinale de la population générale, une maîtrise avancée de la situation épidémique et un large respect des recommandations sanitaires de la part de la population », a-t-il noté.

Les fonctionnaires informés de l’obligation du pass vaccinal

Suite aux dernières décisions gouvernementales, le pass vaccinal est devenu obligatoire pour accéder aux différents services des établissements publics et privés. Hier, plusieurs organisations et entreprises ont informé leurs employés et clients de cette nouvelle obligation. Il est désormais nécessaire pour les fonctionnaires de montrer ce pass pour avoir accès à leurs activités, et ce conformément à la nouvelle stratégie adoptée par le gouvernement, imposant le « pass vaccinal », en tant que document agréé par les autorités sanitaires, pour accéder aux administrations, entreprises privées et espaces fermés entre autres.

Une décision choquante pour les propriétaires des cafés et restaurants

Les propriétaires des cafés et restaurateurs ont réagi à la décision d’imposer le pass vaccinal. Dans un communiqué, le bureau national de l’Association des cafés et restaurateurs du Maroc a jugé cette obligation « arbitraire, aléatoire » et touche drastiquement le secteur, déjà en crise à cause de la pandémie. Dans une déclaration accordée à MAROC DIPLOMATIQUE, un propriétaire de café à Casablanca a indiqué qu’il ne pourrait pas accepter cette décision, arguant que « dans le contexte de crise que nous vivons, il est difficile de virer les clients ou encore de leur demander des informations personnelles ». La question de la protection des données personnelles se pose dans cette situation. Nos données personnelles seront-elles en sécurité ? Le pass sanitaire pourrait, en effet, semer l’inquiétude chez les Marocains sur la confidentialité de leurs données personnelles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page