Mohammedia sous le thème « Patrie et démocratie contre le terrorisme »

 

Le terrorisme est une menace pour les communautés sans distinction aucune

La ville de Mohammedia a abrité, vendredi 18 décembre une rencontre sous le thème « Patrie et démocratie contre le terrorisme » initiée à l’occasion du 40ème anniversaire de l’assassinat d’Omar Benjelloun. Les participants ont souligné que le terrorisme, qui jadis visait les individus, constitue à présent une menace pour l’ensemble des communautés sans distinction aucune. En effet, il cherche à infiltrer toutes les communautés, en se basant sur des idées extrémistes et une vision erronée de l’islam qui est pourtant une religion de tolérance et de vivre-ensemble.

A cet égard, l’ancien 1er secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires, Mohamed El Yazghi, a souligné que la lutte contre le terrorisme revient essentiellement aux forces démocratiques et aux oulémas illuminés, relevant que le Maroc dispose de grandes compétences lui permettant de faire face à toutes les formes d’extrémisme.

Le terrorisme ne connaît ni frontières ni patries et constitue un ennemi à la démocratie, a renchéri de son côté l’écrivain et avocat Abderrafi Jouahri.


Pour l’universitaire Mohamed Omari, l’extrémisme et l’intégrisme sont des menaces pour la liberté et la démocratie, faisant observer que ces phénomènes ont pris de nos jours des proportions inquiétantes.

D’autres intervenants ont soutenu que l’assassinat de feu Omar Benjelloun survenu tragiquement le 18 décembre 1975, est la résultante de l’instrumentalisation politique de l’extrémisme qui constitue une négation des valeurs de modernité et de démocratie.

Cette rencontre a été l’occasion de revoir la vie et le parcours politique du défunt leader socialiste par une pléiade de journalistes, universitaires, acteurs politiques et syndicalistes, ainsi que par des membres de sa famille.

La commémoration des 40 ans de sa disparition a été marquée par la publication d’un livre intitulé “Bonsoir Omar“, une sorte de compilation de témoignages et de poésies rappelant la place qu’occupait Omar Benjelloun sur la scène politique, syndicaliste et journalistique marocaine.


(MAP)