Moussem d’Assilah : L’impasse de la situation arabe actuelle n’est que passagère

Moussem d'Assilah : L'impasse de la situation arabe actuelle n'est que passagère
Le secrétaire général de la Fondation du forum d'Assilah, Mohamed Benaissa, intervenant à l'ouverture d'un colloque sous le thème "L'impasse de la situation arabe actuelle: possibilités et perspectives", mercredi (11/07/18).

L’impasse de la situation arabe actuelle n’est pas une fatalité, il s’agit d’une une situation passagère où il est vain de laisser l’amertume, le désespoir et la culpabilisation prendre le dessus, a affirmé, mercredi à Assilah, le secrétaire général de la Fondation du forum d’Assilah, Mohamed Benaissa.

Intervenant à l’ouverture d’un colloque sous le thème “L’impasse de la situation arabe actuelle: possibilités et perspectives”, dans le cadre de la 40è édition du Moussem culturel international d’Assilah, M. Benaissa a indiqué que cette conférence vient en réponse à l’appel fait aux élites du monde arabe, tant dans les régions qui traversent des conditions difficiles que celles qui craignent l’inconnu, pour enrichir la réflexion, le dialogue et l’échange.

Le sentiment de crise et le poids des difficultés est ressenti par l’ensemble des Arabes, en raison, notamment, de leurs problèmes internes, mais aussi par ce qu’ils font partie intégrante d’un monde tumultueux, a ajouté M. Benaissa.

Le but de ce colloque est de tirer profit de la qualité de ses intervenants qui représentent les divers courants intellectuels et politiques en vue d’analyser le sujet sous l’ensemble de ses aspects, conformément à l’esprit du Moussem d’Assilah, a-t-il relevé.


Lorsque nous évoquons “l’impasse du monde arabe”, nous faisons référence aux régions qui connaissent des crises profondes ayant débouché sur des guerres internes, a précisé M. Benaissa, déplorant l’absence d’une conscience politique pour contenir ce type de situations.

>>Lire aussi :Moussem d’Assilah : Vernissage de l’exposition bahreïnie « Four-by-Four »

“Il existe toutefois des régions qui laissent entrevoir une lueur d’espoir du fait de leur stabilité” et qui peuvent, selon M. Benaissa, être considéré comme des modèles pouvant inspirer les chercheurs et les analystes pour l’élaboration de stratégies permettant la sortie de l’impasse.

À cet égard, le président de la commune d’Assilah a salué “la sagesse, le courage et la volonté ferme” de Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui a adopté un dialogue avec l’ensemble des parties prenantes et a appelé à l’élaboration d’une nouvelle constitution dotée d’une stratégie différente et de mécanismes de consultation sans précédent ayant permis d’envisager, à travers un nouveau mode de gouvernance, un avenir radieux.


“J’ai la certitude que nous surmonterons les obstacles qui entravent le chemin des Etats arabes, en vue de continuer à aller de l’avant avec foi et espoir”, a conclu M. Mohamed Benaissa. Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, la 40è édition du Moussem d’Assilah, dont l’Afrique est l’invitée d’honneur, propose divers événements culturels et artistiques, notamment des séminaires, des ateliers, des spectacles de musique, des défilés de mode, ainsi que des expositions.

Le programme de cette édition, qui se poursuit jusqu’au 20 juillet, prévoit également l’organisation d’un colloque sur le thème “Pensée religieuse incubateur du terrorisme: contexte et moyens de lutte”, et ce dans le cadre de la 33ème session de l’université d’été Al-Mouatamid Ibn Abbad.