Najoua El Berrak, une diplomate au sourire contagieux

Najoua El Berrak, une diplomate au sourire contagieux

Sans se départir de son sourire accrocheur, Najoua El Berrak, Consule générale du Maroc, à Rennes, en France, peut s’enorgueillir d’avoir déjà à son actif une longue et fructueuse carrière de diplomate appréciée par tous.

De nature enjouée, Najoua El Berrak répand la joie de vivre autour d’elle tout en laissant voir sa rigueur et son sérieux. Cette diplomate aux yeux pétillants de vie est une femme de terrain qui a déjà cumulé une grande expérience malgré son jeune âge. Depuis sa nomination en juillet 2018, à la tête du Consulat général du Maroc à Rennes, elle multiplie les rencontres et les amitiés. A l’écoute de son prochain, elle se déplace pour parler aux Bretons et aux Marocains installés dans cette région Ouest de la France et donne à voir l’image de son pays qu’elle hisse là où elle va.

Najoua El Berrak, à la simplicité naturelle, jouit aussi d’une présence et d’un rayonnement remar­quables dans le paysage médiatique national et in­ternational. On ne peut qu’admirer son talent de représentante du Maroc et de belle communicante. Un talent qu’elle a aiguisé lors de son parcours professionnel au ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale.

En effet, cette diplomate, native de Rabat, était la chef de division des Médias à la Direction de la diplomatie publique et des acteurs non-éta­tiques, au ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale. Durant son passage, elle marquera de son empreinte le département de communication. Son professionnalisme, sa réacti­vité, son aptitude à l’écoute et sa présence sur le terrain font d’elle une diplomate distinguée, à la fois facile à lier mais imposant le respect.

Sa nomination à la tête du Consulat de Rennes est le couronnement d’une longue carrière diplo­matique riche et évolutive.

Titulaire d’un diplôme d’Études supérieures ap­pliquées (DESA) en Sciences administratives et développement institutionnel à l’Université Mo­hammed V à Rabat, Najoua El Berrak a fait ses études doctorales à Paris.

C’est en 2007 que la jeune femme débute sa carrière diplomatique en tant que Conseillère à la Mission du Royaume du Maroc, auprès de l’Union Européenne dans la capitale belge. Elle était chargée, entre autres, du dossier des droits de l’Homme, de la coordination entre le Maroc et la commission européenne ainsi que des relations avec les différents médias internationaux accrédi­tés à Bruxelles. Une mission délicate qu’elle réus­sit avec beaucoup de finesse et de tact.

Quatre ans plus tard, Mme El Berrak est nom­mée Conseillère à la Mission du Royaume du Ma­roc à Genève. Forte de son expérience, elle pren­dra en charge, d’abord, le dossier des droits de l’Homme et des affaires humanitaires. Puis, elle se verra confier une nouvelle mission à savoir le ser­vice des affaires sociales et point focal du Maroc auprès de plusieurs organisations internationales notamment l’OMS, l’ONUSIDA, l’UNITAID et l’OIM.

La jeune diplomate retourne, en 2015, au ber­cail pour chapeauter le service des Organisations et des initiatives internationales et désarmement à la Direction des Nations unies et des organisations internationales au ministère des Affaires étran­gères et de la coopération internationale. Quelques mois plus tard, Najoua El Berrak est nommée Chef de division des Médias à la Direction de la diplomatie publique et des acteurs non-étatiques. En 2018, la diplomate voit son labeur récompen­sé : elle est nommée Consule générale du Maroc à Rennes. Une formidable ascension dans la hié­rarchie diplomatique !

La diplomate est également très active dans le domaine social. Elle est présidente d’honneur du Club Rotary Casablanca Marina et membre d’honneur de Wimen (Women international ma­nagement & executif network), un collectif de femmes dirigeantes au Maroc. Un parcours digne d’une success-story !

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :