Nigeria: deux morts et 10 blessés dans des violences électorales

Nigeria: deux morts et 10 blessés dans des violences électorales

Deux personnes ont été tuées et dix autres blessées dans le nord du Nigeria, dans des violences entre partisans des deux principales formations politiques du pays, selon des sources policières et locales.

Les violences ont éclaté jeudi dans le village de Kofa, à 70 km de la grande ville de Kano, au passage de l'ancien gouverneur de l'Etat, Rabiu Kwankwaso, qui se rendait à un meeting électoral de son parti (Parti Populaire Démocratique, PDP, opposition).

→ Lire aussi : Elections au Nigeria: La journée de vendredi déclarée fériée

Le PDP a rapporté que le convoi de Kwankwaso avait été forcé de s'arrêter par des partisans de l'actuel gouverneur Abdullahi Umar Ganduje du Parti des Progressistes (APC).

Le Centre de Communication et de Crise nigérian, qui est composé de plusieurs représentants des agences de sécurité du pays a classé l'Etat de Kano parmi les 12 Etats où des violences sporadiques sont à prévoir pendant ou après le scrutin des élections présidentielles et législatives prévues samedi dans le pays.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :