ONU: Doukkali s’entretient avec le DG de l’agence américaine de contrôle et de prévention des maladies

AGNU

Le ministre de la Santé, Anas Doukkali, s’est entretenu, mercredi à New York en marge de la 73è Assemblée générale de l’ONU (AGNU), avec le Directeur général de l’agence américaine de contrôle et de prévention des maladies (CDC), Dr. Robert Redfield.

Au cours de cet entretien, les deux responsables ont passé en revue l’état d’avancement des projets menés par le ministère de la santé et le CDC notamment le programme de formation des épidémiologistes de terrain qui ambitionne de former plus de 300 épidémiologistes marocains ainsi que le programme d’extension de la vaccination contre la grippe saisonnière.

A cet effet Redfield a exprimé sa satisfaction à l’égard de ses projets et a exprimé son intérêt de poursuivre ce partenariat.

Doukkali a exposé les grandes lignes du projet de réforme de la santé publique au Maroc, notamment l’élaboration d’une loi de santé publique et la création d’une Agence marocaine de santé publique chargée du pilotage des fonctions essentielles de la santé publique dans le Royaume.

Le Directeur général du CDC a félicité le ministre pour cette vision ainsi que de son engagement pour le développement du secteur de la santé publique.


→ Lire aussi : 73è AGNU: Les maladies non-transmissibles et la santé mentale au menu des entretiens de Doukkali avec la Sous-Directrice générale de l’OMS

Suite à cette rencontre, le Dr. Redfield a exprimé son accord et la disposition du CDC d’accompagner le ministère dans la réalisation de cette réforme et convenu avec le ministre de dépêcher une équipe d’experts de CDC pour effectuer une mission au Maroc en vue d’identifier les besoins d’appui au projet de mise en place de l’Agence marocaine de santé publique.

Basés près d’Atlanta, dans l’Etat de Géorgie (Sud-est des Etats-Unis), les Centres for Disease Control and Prevention (CDC-Centres pour le contrôle et la prévention des maladies) forment ensemble l’agence gouvernementale américaine en matière de protection de la santé et la sécurité publiques.

Ils fournissent une information crédible pour améliorer les décisions en matière de santé et promeuvent la santé par le truchement de partenariats solides avec les départements de la santé des différents États et d’autres organisations.


Le ministre conduit une importante délégation, comprenant des responsables de son département, des parlementaires des deux Chambres, des maires de communes et des dirigeants d’ONG, qui prennent part aux travaux du volet santé de l’actuelle session de l’Assemblée générale de l’ONU.

Au cours de cette visite à New York, le ministre tient également une série de réunions bilatérales avec ses homologues du secteur de la santé américain, des représentants d’organisations internationales et d’ONG ainsi que des bailleurs de fonds.