Oujda : prison ferme pour Omar Hejira et Abdenbi Bioui pour détournement de fonds publics

Oujda : prison ferme pour Omar Hejira et Abdenbi Bioui pour détournement de fonds publics

Par Saad Bouzrou

La chambre des crimes financiers de Fès a condamné, mercredi 20 mars 2019, Omar Hejira, président de la commune d’Oujda et membre du parti de l’Istiqlal et Abdenbi Bioui, membre du PAM et président de la région de l’Oriental, à deux ans et un an d’emprisonnement pour détournement de fonds publics et fraudes, indique le site électronique Barlamane.com.

Cette condamnation intervient après le pourvoi en appel du jugement de première instance qui avait innocenté les deux responsables en novembre 2017, après avoir fait l’objet d’une enquête ouverte sur la demande de l’ancien ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid, qui avait soumis au ministère public des rapports de la Cour des comptes, qui révèlent « un détournement de plus de 4 milliards de centimes », entre 2006 et 2009.

D’autres personnes, dont des directeurs de sociétés et des entrepreneurs, ont également été inculpées pour la même infraction de détournement de fonds publics et de falsification.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :