Le Parti de l’action tient à Casablanca son 6ème congrès national

Casablanca abrite une exposition sur l’énergie

Le Parti de l’action (PA) a tenu, dimanche à Casablanca, son 6ème congrès national, placé sous le signe “Ensemble pour un Maroc uni et solidaire”.

Le secrétaire général du parti, Mohamed Drissi, a souligné, en ouverture des travaux, que ce congrès s’assigne pour but d’insuffler une nouvelle dynamique au PA pour un nouveau départ, tant au niveau de ses structures qu’au niveau de ses activités visant à contribuer à l’encadrement et la représentation des citoyens.

Depuis le précédent congrès national à ce jour, le parti a connu des transformations profondes, a dit M. Drissi, citant la création de la section féminine, le renforcement des structures de la chabiba et l’intégration de jeunes compétences au bureau politique.

>>Lire aussi : Le Marocain Ouahmid décroche son ticket pour les JOJ de Buenos Aires 2018


Lors de cette rencontre, la section féminine a passé en revue la vision du parti vis-à-vis de “la question des droits politiques et civils de la femme marocaine”, considérant que malgré les avancées constitutionnelles réalisées au cours des dernières années, il reste beaucoup à faire en matière “de mise en oeuvre démocratique de la Constitution qui définit le cadre normatif national de la femme et édicte les principes de l’équité et de la non discrimination à l’égard des femmes”.

De son côté, la présentation de la chabiba du PA a fait remarquer que ce congrès se tient dans un contexte où toutes les forces politiques et sociales du pays sont unanime quant à l’importance d’accorder davantage d’attention aux jeunes qui jouent un rôle indispensable au sein de la société, relevant que la question de la jeunesse est devenue une préoccupation majeure pour le Royaume.

Outre l’adoption des rapports moral et financier, ce congrès a connu la révision et l’adoption du texte fondamental et l’élection des nouvelles structures du parti.