Pneumonie virale en Chine: décès d’un second patient

pneumonie
pneumonie

La pneumonie virale apparue dans le centre de la Chine, et dont le virus appartient à la même famille que le Sras, a fait une seconde victime, ont annoncé jeudi les autorités sanitaires.

Un homme de 69 ans est décédé mercredi à Wuhan, où la maladie a été détectée le mois dernier pour la première fois, a déclaré la Commission municipale de l’hygiène et de la santé.

Le patient a vu son état de santé s’aggraver cinq jours après avoir contracté le virus avec une sévère inflammation du muscle cardiaque, une fonction rénale anormale et de multiples organes gravement touchés, ont précisé les autorités sanitaires chinoises.

Selon un dernier bilan, au moins 41 malades ont été recensés en Chine dont cinq sont dans un état grave.

Une enquête lancée par les autorités sanitaires chinoises a permis de définir que plusieurs patients sont des vendeurs dans un marché de Wuhan spécialisé dans la vente en gros de fruits de mer et de poissons.


La municipalité de la ville a ordonné la fermeture du marché concerné, où des opérations de désinfection et des analyses ont été effectuées.

Deux autres cas de cette mystérieuse pneumonie ont également été détectés en Thaïlande et au Japon.

Au Vietnam, deux ressortissants chinois ont été testés négatifs à cette pneumonie virale après avoir été mis en quarantaine par les autorités locales.