ban600

Les postes des directeurs adjoints dans les centres de formation ne sont pas créés mais occupés par des intérimaires

Les postes des directeurs adjoints dans les centres de formation ne sont pas créés mais occupés par des intérimaires

Les postes dédiés aux directeurs adjoints des centres régionaux des métiers de l'éducation et de la formation (CRMEF) ne sont pas créés mais occupés actuellement par des directeurs adjoints par intérim qui exercent encore leurs fonctions conformément aux dispositions de la loi régissant l'organisation de ces centres, a indiqué le ministère de l'Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Suite à la publication, mercredi, d'un article portant sur le recrutement de 36 responsables dans ces centres, le ministère a souligné, dans un communiqué, que l'ouverture des candidatures pour les postes de responsabilité dans les centres de formation des cadres a lieu conformément aux dispositions des décrets portant création de ces centres.

Le ministère a également fait savoir que les centres régionaux connaîtront une grande dynamique grâce à l'initiation de formation qui sera lancée, exceptionnellement, à partir du 5 février prochain, et accueillera officiellement environ 20.000 stagiaires jusqu'au mois de juillet prochain.

De même, le rythme de formation va accélérer dans ces centres durant les années prochaines, grâce à la formation de tous les enseignants par contrats par les Académies régionales, devenue une condition obligatoire, conformément aux textes réglementaires relatifs à cette catégorie, précise-t-on de même source, relevant que nul inspecteur n'a été formé auparavant dans les CRMEF, puisque c'est le Centre de formation des inspecteurs de l'enseignement à Rabat qui est chargé de cette mission.

Le nombre de cadres administratifs exerçant dans les principaux sièges de ces centres et leurs annexes provinciales ne dépasse pas 365 fonctionnaires, ajoute la même source, appelant les médias à être vigilants et prudents dans le traitement d'informations relatives au ministères, en contactant les services concernés pour s'assurer de la véracité des données.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :