Reprise du secteur touristique : Qu’en est-il ?

tourisme

A dix jours de la levée du confinement, les professionnels du secteur touristique contestent la situation désastreuse de leurs activités, demandant un protocole sanitaire fournissant les mesures et les procédures à prendre pour une reprise économique efficace et efficiente. Alors, est-ce que le moment n’est pas encore venu de prendre les démarches déterminantes et responsables ?

La Confédération Nationale du Tourisme a alerté, ce lundi 1er juin 2020 dans un communiqué, sur l’état d’incertitude dans lequel se trouve le secteur. Dans ce sens, la CNT a posé la question sur les moyens qui seront mis en œuvre pour accompagner les acteurs du tourisme dans la phase de relance nécessaire à toute activité.

« Le secteur du tourisme, véritable locomotive économique et sociale, doit bénéficier de mesures exceptionnelles au regard de son rôle dans l’économie nationale : c’est un élément clé dans la balance des paiements, pourvoyeur de devises (80MM DHS), générateur d’emplois directs et indirects et prescripteur de biens et de services à d’autres secteurs productifs du Royaume », précise la CNT. Et d’ajouter qu’elle a signalé dès la première heure l’état de fébrilité intense auquel a été soumis le secteur du tourisme suite aux mesures contraignantes mais certes nécessaires qui ont été installées, dans le cadre de l’urgence sanitaire et notamment la fermeture des frontières.

Par ailleurs, la confédération a demandé plus de visibilité quant à la levée des restrictions liées à l’accessibilité de la destination et à la mobilité à l’intérieur du royaume.


Le communiqué a prévenu, également que « toutes les destinations touristiques concurrentes sont à pied d’œuvre pour la reprise de leur activité en communiquant d’abord sur l’ouverture de leurs frontières et la réouverture des établissements et lieux touristiques. En nous référant aux statistiques actuelles de notre destination, dues en particulier au travail extraordinaire effectué par les départements en charge de la sécurité sanitaire, nous pouvons déduire que la levée des astreintes est imminente et qu’une communication sur ce sujet serait la bienvenue ».

En revanche, les professionnels du secteur devraient recevoir, ce lundi, les résultats de l’appel d’offre lancé par le ministère du Tourisme lié à l’élaboration d’un protocole sanitaire, permettant une reprise efficace de l’activité touristique.

Pour sa part, le directeur du Conseil provincial du tourisme de Ouarzazate, Zoubir Bouhoute a indiqué que « le Maroc enregistre un petit retard par rapport à ses concurrents. La Tunisie a déjà préparé son protocole sanitaire ce qui est de nature à sécuriser les futurs clients. Les responsables marocains doivent se prononcer vite sinon on perd des points aussi bien pour le tourisme interne qu’international ».