Réunion de travail des ministres de l’Intérieur marocain et espagnol en présence de hauts responsables sécuritaires des deux pays

Le ministre de l’Intérieur, M. Mohamed Hassad et son homologue espagnol, Juan Ignacio Zoido, accompagnés respectivement de MM Cherki Drais, ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Abdellatif Hammouchi, Directeur général de la sûreté nationale et de la surveillance du territoire, Ricardo Diez Hochleitner, Ambassadeur d’Espagne à Rabat, et German Lopez Iglesias, Directeur général de la police espagnole, ont tenu, mercredi à Rabat, une réunion de travail au siège du ministère de l’Intérieur à laquelle ont pris part, également, de hauts responsables sécuritaires des deux pays.

Lors de cette réunion, les deux ministres ont exprimé leur satisfaction de l’excellence et de la solidité des relations maroco-espagnoles, grâce aux liens fraternels unissant SM le Roi Mohammed VI et SM le Roi Felipe VI.

Les deux ministres se sont félicités, à cette occasion, de ”l’exemplarité de la coopération entre les services des ministères de l’Intérieur des deux pays, comme en témoigne les résultats probants de la coopération opérationnelle et technique entre les services de sécurité, notamment dans les domaines de la lutte contre le terrorisme et le crime organisé”.

Concernant la lutte contre le terrorisme, les deux parties ont loué, particulièrement, l’étroite coordination entre les services de sécurité des deux pays, fondée sur un échange soutenu et confiant de renseignements et l’organisation d’opérations conjointes et simultanées, ayant abouti au démantèlement de nombreuses cellules terroristes, dont celles, liées au recrutement et à l’acheminement de combattants terroristes, vers les foyers de tension.


Les deux ministres ont rappelé la nécessité de consolider davantage cette coopération et de continuer à fédérer leurs efforts, aussi bien au niveau régional que multilatéral, pour contribuer activement à faire face à la recrudescence de la menace terroriste.

Concernant la lutte contre le trafic de drogues, les deux ministres ont passé en revue ”le bilan plus que satisfaisant de la coopération entre les services de sécurité des deux pays et qui est caractérisé par une réduction substantielle du trafic de drogues, notamment par aéronefs légers, à travers le Détroit de Gibraltar”.

S’agissant de la question migratoire, les deux ministres se sont félicités de ”la qualité du partenariat excellent et singulier qui caractérise leur coopération dans ce domaine, et qui constitue, à juste titre, un meilleur référentiel dans la gestion des flux migratoires, intégrant les dimensions sécuritaire, humanitaire et de développement, et ce, en parfaite symbiose avec le respect des droits de l’Homme et de la dignité des êtres humains”.

Cette coopération, qui s’est traduite par une dynamique de coordination et d’échange d’informations entre les deux parties, a permis d’atteindre des objectifs et des résultats significatifs, notamment en matière de lutte contre les réseaux de trafic des migrants et de la traite des personnes.


Les deux ministres se sont félicités également de la gestion efficient’ et concertée de l’opération « Marhaba-passage du Détroit », marquée par la mobilisation, par les deux pays, d’importants dispositifs humains, logistiques et matériels.

Au terme de cette réunion, les deux ministres, tout en rendant hommage aux différents services de sécurité des deux pays, ont convenu de renforcer davantage la coopération et la coordination entre leurs départements respectifs dans les domaines d’intérêt commun.