Riyad: Conférence internationale sur l’avenir de l’industrie du dessalement de l’eau avec la participation du Maroc

Les travaux de la « Conférence internationale sur l’avenir de l’industrie du dessalement » a débuté dimanche à Riyad, en Arabie Saoudite, avec la participation de 120 intervenants locaux et de nombreux pays, dont le Maroc.

Le Maroc est représenté à cette conférence par des cadres et responsables du ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, de l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable ONEE, de la Régie autonome intercommunale de distribution d’eau, d’électricité et de gestion d’assainissement liquide, ainsi que par Mme Charafat Afilal, ancienne ministre en charge de l’Eau.

La conférence de trois jours se tient sous le thème « Le dessalement dans l’espace ». Elle est la première rencontre mondiale du genre qui explore les perspectives et les solutions de l’avenir de l’eau dans le monde pour développer l’industrie et rechercher et proposer des solutions durables.

La conférence traitera de trois principaux thèmes, à savoir contrôler le prix du dessalement de l’eau à 0,32 dollar pour devenir le prix record mondial du dessalement de l’eau, comment réduire les émissions de carbone de 50 % et comment développer les revenus hors eau à 10 % du total.

→ Lire aussi: Agriculture: l’usage rationnel et durable des ressources hydriques s’impose plus que jamais !

Selon l’entreprise saoudienne Saline Water Conversion Corporation, la conférence verra le lancement d’un ensemble d’initiatives et d’alliances qualitatives pour améliorer les infrastructures de dessalement de l’eau au cours de la prochaine décennie, en premier lieu l’initiative de la Banque mondiale de soutenir les plans d’investissement dans la régulation du dessalement de l’eau et l’examen de nouvelles solutions visant à atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2060.

L’entreprise a ajouté que la conférence discutera également du soutien aux potentiels d’innovation dans ce domaine en ciblant la formation d’une alliance des meilleurs innovateurs du monde entier, engagée à accélérer le rythme du transfert d’idées de l’innovation en laboratoire à l’application commerciale, de même qu’elle va réaliser une feuille de route pour le développement de l’industrie du dessalement de l’eau jusqu’en 2030, et ce en examinant les possibilités de réduire les émissions de carbone de 50 %, de développer les revenus de l’industrie et de contrôler le prix du dessalement de l’eau pour atteindre le prix record mondial (0,32 dollars) par mètre cube.

La conférence sera accompagnée du « Dôme du futur du dessalement », qui dévoilera la possibilité de trouver de l’eau dans l’espace, les systèmes sous-marins et les systèmes flottants.

Avec MAP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page