Samsung domine le marché de la téléphonie mobile au Maroc

Depuis leur arrivée sur le marché national, les smartphones n’ont pas cessé de grignoter des parts de marché devant les téléphones basiques qui continuent, tant soit peu, de résister face à la poussée croissante des téléphones intelligents. En 2016, le chiffre d’affaires des téléphones intelligents s’est élevé à 4 milliards de dirhams (Mrds Dhs).

Durant l’année écoulée, les ventes de smartphones ont enregistré une hausse importante. Excepté celles du secteur informel qui occupe une place importante sur ce marché, le chiffre d’affaires réalisé par les constructeurs des téléphones mobiles sur le marché marocain s’est élevé à près de 4 Mrds Dhs, enregistrant ainsi une hausse de 4% par rapport à un an auparavant. Cependant, en termes de volume, les ventes de smartphones qui devraient dépasser le million d’unités, pour la première fois au Maroc, d’après les prévisions du cabinet spécialisé en études marketing Euromonitor International, ont enregistré une baisse de 15%. Cette baisse s’explique par le fort recul de la demande sur les téléphones basiques qui se contente d’une part de 40% des ventes.
De leur côté, les smartphones ont, en revanche, continué leur poussée avec 60% des volumes et plus de 80% en valeur. Une progression imputée, entre autres, à l’arrivée des smartphones « bon marché » et à la généralisation de la 4G et de la 3G qui a généré une baisse du coût d’utilisation de la data.
Rappelons qu’en termes de volume des ventes des téléphones intelligents, il s’en était écoulé près de 900 000 unités en 2015. Ce qui représentait 35% du marché global et une croissance de 255,5% par rapport à 2010. En termes de chiffres d’affaires, ils continuent de peser le plus dans le secteur. Alors qu’ils représentaient 75% du chiffre d’affaires global, ils en ont représenté 80% en2016.

Selon les projections d’Euromonitor International, cette progression devait se poursuivre. Le chiffre d’affaires des ventes de smartphones devrait peser près de 88% du montant global du secteur en 2020.

Par ailleurs, il est à noter que Samsung s’accapare la part du lion avec 65% de part de marché en volume et 70% en valeur. La marque sud-coréenne est suivie par Apple qui grâce à sa marque phare iPhone avec une part de marché de 4% en volume et de 15% en valeur. Nokia arrive pour sa part en 3ème position avec 16% du volume et 4% de la valeur.