SAR la Princesse Lalla Hasnaa, une princesse de cœur et d’actions

La Famille Royale et le peuple marocain célèbrent, samedi, dans la communion et l’allégresse, l’anniversaire de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, qui s’est faite remarquer, depuis son jeune âge, par ses nobles actions, son engagement fort et ses efforts inlassables en faveur de la préservation de l’environnement et de la nature.

Le 19 novembre de chaque année représente en effet l’occasion de s’arrêter sur les multiples initiatives de SAR la Princesse Lalla Hasnaa, présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, en faveur du développement et la diffusion de la culture environnementale.

Cet heureux anniversaire coïncide cette année avec la 22ème Conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22) qui se tient à Marrakech et où Son Altesse Royale a participé activement. En effet, SAR la princesse Lalla Hasnaa, qui a depuis une quinzaine d’années fait de la cause environnementale son cheval de bataille aussi bien au Maroc qu’à l’étranger, est revenue mardi 15 novembre à Marrakech, sur l’importance cruciale que revêtent l’éducation et la sensibilisation dans la lutte contre le changement climatique.

Dans ce cadre, la princesse Lalla Hasnaa a visité l’école Oum Al Fadl inscrite au programme Eco-écoles, mené par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement.


Accompagnée du directeur général de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), José Graziano Da Silva, Son Altesse Royal a suivi une présentation du symbole écologique de l’école et de l’oasis Oum Al Fadl et son système d’irrigation par l’eau recyclée.

Son Altesse Royale a également présidé, lundi 14 novembre à Marrakech, la cérémonie d’ouverture de la journée de l’Education, organisée dans le cadre de la COP22, en présence de la Secrétaire exécutive de la CNUCC, Patricia Espinoza, la Directrice générale de l’UNESCO, Erina Bokova, et du ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle, Rachid Benmokhtar Benabdallah.

Son Altesse Royale a rappelé, à cette occasion, les efforts de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, à travers des programmes de sensibilisation initiés par la Fondation, tels que “Qualit’Air”, qui permet aux entreprises de réduire les émissions de gaz à effet de serre de leurs activités ou de les compenser par l’équipement en énergies renouvelables des écoles rurales ou la plantation d’arbres.

SAR la princesse Lalla Hasnaa a également présidé, le 12 novembre à Marrakech, la cérémonie d’ouverture de la journée d’action des océans, organisée dans le cadre de la COP22.


Au cours de cette rencontre, Son Altesse Royale a mis en exergue le rôle de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement dans la sensibilisation à l’importance de préserver les océans, qui, dès sa création il y a 15 ans, a inscrit la protection du littoral comme l’une de ses cinq priorités, à travers ses programmes d’éducation ciblant les enfants et les jeunes.

SAR la Princesse Lalla Hasnaa a mené également, depuis le début de cette année, d’intenses activités reflétant l’intérêt particulier que Son Altesse Royale porte pour les questions relatives à la protection de l’environnement.

Ainsi, Son altesse Royale a présidé, le 11 février 2016 à Skhirat, la cérémonie de signature du pacte Qualit’Air pour une action solidaire en faveur du climat, ainsi que la signature d’une convention pour appuyer la mise en place d’un dispositif de surveillance éco-épidémiologique au niveau de la région de Casablanca pour la période 2016-2018.

Aussi, en Sa qualité de présidente d’Honneur de l’Association pour le développement humain “Hassanate”, SAR la Princesse Lalla Hasnaa a présidé, le 4 mars 2016, la cérémonie d’inauguration de trois centres de santé, à savoir El Melk, Takkadoum et Youssoufia 1, relevant de la délégation de Santé de Rabat, après les travaux de réhabilitation.


Parmi les faits saillants des activités de SAR la Princesse Lalla Hasnaa cette année, figurent également la présidence de la cérémonie de signature, le 5 avril 2016 à Paris, d’une convention de partenariat pour l’Education au Développement Durable au Maroc entre la Fondation et l’UNESCO.

Le 22 du même mois, Son Altesse Royale a représenté Sa Majesté le Roi Mohammed VI à la cérémonie de signature de l’Accord de Paris sur les changements climatiques, au siège des Nations-Unies à New York.

Lors de cette rencontre, SAR la Princesse Lalla Hasnaa donné lecture, à New York, au discours adressé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI à la cérémonie de signature de ce pacte historique.

Toujours en Sa qualité de présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, Son Altesse Royale a été désignée, le 23 mai 2016, par le groupe des ambassadeurs africains accrédités auprès de l’UNESCO comme marraine de la Semaine africaine de l’UNESCO, et donné le coup d’envoi de l’édition 2016 de cette manifestation.


Le 14 octobre 2016, Son Altesse Royale a pris part à Rome, en tant qu’invitée d’honneur, à la cérémonie officielle de célébration de la 36ème Journée Mondiale de l’Alimentation, tenue sous le thème “le climat change, l’alimentation et l’agriculture aussi”.

Son Altesse Royale a présidé en outre, au siège de l’Organisation de l’Alimentation et l’agriculture (FAO), la cérémonie de signature d’une convention entre la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement et la FAO.

Avant de visiter le Salon Mohammed V, au siège de la FAO, en compagnie notamment de M. Da Silva, de la Directrice générale adjointe de la FAO et des membres de la délégation marocaine, Son Altesse Royale a signé le livre d’or de l’organisation onusienne.

Les efforts déployés par Son Altesse Royale au service de la société marocaine et les initiatives louables qu’elle a engagées dans le domaine de l’environnement en particulier, lui ont valu, en 2007, le titre d’ambassadrice de la côte auprès des Nations Unies par le programme régional Euro-méditerranéen pour l’environnement (SMAP III), parrainé par les Nations Unies.


Un prestigieux signe de reconnaissance de l’engagement de Son Altesse Royale pour la protection de l’environnement depuis qu’elle préside aux destinées de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement.

En plus de son engagement en faveur de la protection de l’environnement, SAR la Princesse Lalla Hasnaa est fortement impliquée dans des activités à caractère social en vue de la réhabilitation de la jeunesse démunie, handicapée et en difficulté, à travers l’association marocaine des villages SOS-enfants.

Elle se trouve aussi à la tête de plusieurs autres ONGs, notamment l’Association Marocaine de lutte contre la myopathie, l’Association marocaine d’aide à l’enfant malade (AMAEM), l’Association Al-Ihsane, la Ligue nationale des femmes fonctionnaires des secteurs public et semi-public et la Société marocaine d’archéologie et du patrimoine (SMAP).