SAR la Princesse Lalla Salma visite l’Institut portugais d’oncologie de Lisbonne

Picasso
SAR la Princesse Lalla Salma, Présidente de l'Association Lalla Salma pour la lutte contre le cancer, Ambassadrice de Bonne Volonté de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), reçue, mardi (22/05/12) au Palais des Nations unies à Genève, par Dr. Margaret Chan, Directeur général de l'OMS, qui était accompagnée du ministre norvégien des affaires extérieures, Jonas Gahr Store.

SAR la Princesse Lalla Salma, présidente de la Fondation Lalla Salma – Prévention et traitement des cancers, a visité vendredi l’Institut portugais d’oncologie (IPO) de Lisbonne, en marge de sa participation à la troisième édition du Bal de la Riviera.

A son arrivée à l’Institut, SAR la Princesse Lalla Salma a été saluée par le Prince Charles-Philipe d’Orléans et son épouse, le président de la Ligue portugaise de lutte contre le cancer (LPCC), Francisco Cavaleiro de Ferreira, et le président de l’IPO, Francisco Ramos et par d’autres personnalités.

A cette occasion, SAR la Princesse Lalla Salma a suivi un exposé présenté par le président de la LPCC, dans lequel il a passé en revue la structure, les missions ainsi que les actions menées par la Ligue en faveur des malades atteints du cancer.

SAR la Princesse Lalla Salma a, par la suite, visité les locaux du service d’oncologie pédiatrique où des explications ont été fournies à Son Altesse Royale, par le directeur de l’hôpital Dr. Joao Oliveira, sur les services de cet établissement et sur les appareils et les équipements dont il est doté.


Son Altesse Royale s’est rendue par la suite au chevet de certains enfants atteints du cancer leur témoignant sa sympathie et leur souhaitant prompt rétablissement.

Créé en 1923, l’Institut portugais d’oncologie de Lisbonne est une structure dédiée à la lutte contre le cancer et la prestation de soins de santé. Son action s’articule autour de trois piliers à savoir les soins, l’enseignement et la recherche. La LPCC, fondée en 1941, s’assigne pour objectifs notamment l’appui social aux patients, la défense des droits des malades, la vulgarisation et la sensibilisation sur le cancer et la prévention des maladies oncologiques, ainsi que la promotion de la coopération avec d’autres organismes dans ce domaine.