Sénégal : un deuil national de deux jours suite à l’attaque de Ziguinchor

Le président sénégalais Macky Sall a décrété un deuil national de deux jours à compter du lundi 8 janvier, “pour honorer la mémoire des victimes de l’attaque armée” survenue samedi à Borofaye dans la forêt classée de Boffa, dans le département de Ziguinchor (sud), selon le porte-parole du gouvernement.

“Pendant cette période, le drapeau national est en berne et des minutes de silence sont observées durant toutes les cérémonies officielles”, souligne un communiqué du porte-parole du gouvernement.

Les rassemblements et autres cérémonies de réjouissance sont interdits sur l’étendue du territoire national, relève le texte.

Treize personnes, dont trois de nationalité bissau-guinéennes, ont été tuées samedi dans la forêt classée de Boffa Baillote dans la zone de Borofaye, à la périphérie de la ville de Ziguinchor. Six personnes, blessées dans l’attaque, ont été admises à l’hôpital régional de Ziguinchor.


Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique a conduit dimanche une délégation pour venir au chevet des blessés et présenter les “condoléances de la Nation aux familles des victimes”.