ban600
credit agricol

Signature d’un protocole d’accord pour un jumelage entre Laâyoune et la ville chilienne de Talcahuano

Signature d’un protocole d’accord pour un jumelage entre Laâyoune et la ville chilienne de Talcahuano

La commune urbaine de Laâyoune et le conseil municipal de Talcahuano au Chili ont signé, mardi, un protocole d’accord en vue d’un jumelage entre les deux villes visant à promouvoir leur coopération dans différents domaines.

Ce protocole d’accord a été signé, lors d’une cérémonie au siège du conseil municipal de Laâyoune, par le maire de la ville de Talcahuano, Henry Campos Coa, et le président de la commune urbaine de Laâyoune, Moulay Hamdi Ould Errachid.

En vertu du document paraphé, les deux parties s’engagent à intensifier leurs échanges dans les domaines social, culturel, économique, touristique, commercial et scientifique à travers des programmes de promotion du développement durable entre les deux pays, et ce après la signature de l’accord définitif de jumelage entre les deux villes.

Outre le renforcement de la coopération entre les deux villes, cette visite vise à contribuer à la consolidation des relations politiques et économiques entre le Maroc et le Chili, a déclaré à la presse le maire de Talcahuano, ville considérée comme le premier port de pêche de ce pays d’Amérique Latine.

Il s’agit aussi, a souligné Coa, de s’informer de près des grands chantiers de développement mis en œuvre à Laâyoune et l’essor économique remarquable de cette ville du Sud du Royaume ces dernières années.

→ Lire aussi : Ouverture des travaux du 1er Forum de la justice de Laâyoune

Pour sa part, Ould Errachid a indiqué que les deux villes, qui partagent les principes de liberté et de respect des droits de l’Homme, sont animées d’une forte volonté de conclure un accord de jumelage dans l’avenir.

Cette réunion a été l’occasion de mettre en avant le programme de la ville en matière de réalisation des infrastructures et de lancement de divers projets de développement au profit de la population locale, a relevé le président de la commune de Laâyoune, faisant savoir que Coa s’est dit impressionné par l’envergue de ces chantiers.

En outre, Ould Errachid a dit avoir évoqué avec son homologue chilien nombre de questions politiques, soulignant que l’initiative d’autonomie reste la seule solution pour mettre fin au conflit artificiel autour du Sahara marocain.

Par ailleurs, le maire de la ville de Talcahuano a eu des entretiens avec le Wali de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Yahdih Bouchab, qui a donné un aperçu sur le processus de développement à l’échelle régionale, mettant l'accent en particulier sur les potentialités économiques de la région et les réalisations accomplies dans plusieurs domaines.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :