SNA : La formation professionnelle, voie idéale pour préserver le patrimoine artisanal du Maroc

formation professionnelle
formation professionnelle

La formation professionnelle demeure la voie idéale pour préserver le patrimoine artisanal marocain et garder l’identité et l’histoire du Royaume, a affirmé le directeur de la formation professionnelle et de la formation continue des artisans au ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport Aérien et de l’Economie Sociale, Hassan Chouikh.

Le ministère accorde un intérêt particulier à la formation professionnelle dans les métiers de l’Artisanat afin de préserver les métiers que pratiquaient nos ancêtres et les développer de manière à répondre aux goûts des consommateurs, a indiqué M.Chouikh à la MAP, en marge de la Semaine nationale de l’artisanat (SNA), qui se poursuit jusqu’au 26 janvier courant dans la ville ocre.

Pour le responsable, cet intérêt “s’inscrit en droite ligne avec les Hautes Orientations de SM le Roi Mohammed VI, qui a tant souligné l’importance de la formation professionnelle aussi bien pour l’intégration socio-économique que pour le développement du pays et la garantie de la compétitivité de l’entreprise”.

SM le Roi a cité en l’occurrence les métiers de l’artisanat en ce qu’ils permettent de préserver le patrimoine et garder l’identité et l’histoire du Maroc, a-t-il mis en avant.


Dans ce sens, M. Chouikh a fait savoir que le département de tutelle est en phase d’élaboration d’une nouvelle stratégie qui s’inscrit dans le fil-droit de la Feuille de route relative au développement du secteur de la formation professionnelle présentée devant SM le Roi Mohammed VI, le 4 avril 2019.

Cette stratégie aura pour objectif de développer le secteur à travers la prise en considération d’un certain nombre de facteur, notamment la mise en place d’une nouvelle génération d’établissements de la formation professionnelle répondant aux normes pédagogiques et administratives du secteur, la consolidation des programmes de formation afin qu’ils soient plus compatibles avec le marché du travail et la mise en avant du rôle des formateurs.

Organisée à l’initiative du ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale, à travers la Maison de l’artisan, cette édition de la SNA vise à construire une image de marque de l’artisanat marocain, faire de cet événement un espace de rencontres incontournable pour les artisans qui souhaitent mettre en valeur leurs créations, s’informer sur l’évolution des tendances et trouver de nouveaux débouchés, ainsi qu’aider à la commercialisation du produit tout en préservant et améliorant les revenus des artisans.


Aménagé sur 50.000m2, ce salon accueille environ 1.200 exposants, issus des 12 régions du Maroc, artisans individuels, coopératives et entreprises d’artisanat, représentant tous les métiers et les arts de l’artisanat marocain.

La 6ème semaine nationale de l’artisanat est marquée par la mise en place d’un stand spécial dédié à la préservation des métiers menacés de disparition, le prolongement de la période d’exposition d’une à deux semaines, et par la participation de plusieurs pays amis en tant qu’invités d’honneur : La Tunisie, la Mauritanie, le Chili, l’Indonésie et l’Inde.