Tempête Dennis: le Royaume-Uni demeure sous la menace d’inondations après un week-end de perturbations

Tempête Dennis

Le Royaume-Uni serait confronté à un autre jour d’inondations et de perturbations dans les transports, à la suite des pluies torrentielles et des vents forts engendrés par la tempête Dennis, a averti l’Agence britannique de l’environnement (EA) .

Plus de 300 avertissements d’inondation ont été émis au cours de la semaine écoulée à travers le Royaume-Uni, dont cinq avertissements sévères en Angleterre, selon l’EA, qui annonce de nouvelles évacuations des zones touchées par les inondations, alors que le niveau des cours d’eau devrait encore augmenter cette semaine.

Selon un responsable de l’EA, un record a été établi en Angleterre avec le “plus grand nombre d’alertes et d’avertissements en cours contre les inondations jamais enregistrés” dans le pays, dénombrant 594 dans une zone allant du sud de l’Écosse à la région de Cornouailles, au sud-ouest de l’Angleterre.

De son côté, l’Institut météorologique britannique (MET) a émis une alerte rouge dans le sud du Pays de Galles, en raison des fortes pluies liées à la tempête Dennis.

Ce niveau d’alerte le plus élevé équivaut à “des conditions météorologiques dangereuses” présentant “un danger de mort“, des risques de perturbations dans l’approvisionnement en énergie et de dommages aux infrastructures, selon la même source.


L’armée britannique a été également déployée pour porter assistance à la population dans la région de Yorkshire de l’ouest (Angleterre), déjà durement frappée par les inondations la semaine dernière.

Après les tempêtes Ciara puis Ines, une nouvelle dépression a balayé les côtes nord-ouest de l’Europe ce week-end. Dénommée Dennis par les services météorologiques britanniques, cette tempête a touché surtout le Royaume-Uni, avec des rafales généralisées de l’ordre de 100 à 140 km/h.

Des centaines de vols à destination ou au départ des aéroports britanniques ont été annulés à cause de la tempête, qui a provoqué aussi d’importantes perturbations dans les transports routier et ferroviaire, en particulier dans le sud du Pays de Galles où le service ferroviaire a été suspendu en raison de la présence d’eau sur les voies.