« The room where it happened » : le coup de massue pour Trump ?

Il a fait l’effet d’une bombe, l’ouvrage de John Bolton, ancien conseiller à la sécurité nationale, « The room where it happened » ou « La pièce où ça s’est passé », faisant référence au bureau ovale, et décrivant les événements marquants du mandat de Trump. Un ouvrage qui risque d’entacher davantage l’image de Trump dont la popularité a dégringolé lors de la crise de la Covid-19.

Des révélations surprenantes
John Bolton, probablement animé par un élan vengeur depuis son limogeage en septembre dernier, décrit le président Trump comme étant un être conspirationniste, inapte à la fonction présidentielle et qui ne connaît rien à la politique ni à la géopolitique. En décrivant l’étendue de l’incompétence d’un président américain motivé uniquement par son intérêt personnel, jusque-là, rien de surprenant. Mais l’ouvrage de John Bolton contient des détails un peu plus indiscrets sur le mandat de Trump, ainsi que sur ses relations avec certains de ses homologues, notamment nord-coréen et chinois. Parmi ces révélations, Trump aurait explicitement sollicité l’aide de Xi Jinping pour sa réélection.

Interviewé par la chaîne ABC News, John Bolton espère que « l’Histoire se rappellera de Trump comme président d’un seul mandat, qui n’aura pas plongé le pays dans une mauvaise spirale dont on ne pourrait pas sortir ».

Après avoir assuré que John Bolton payera le prix fort pour ces révélations, pour Trump, ce livre est inacceptable et fait l’objet, selon lui, « de terribles critiques ». Il s’agit par ailleurs  « d’une compilation de mensonges et d’histoires dans le but de me faire paraître sous un mauvais jour (…) de la pure fiction ».

Selon le New York Times et le Washington Post, l’ouvrage pourrait faire l’effet d’une bombe et entacher fortement l’image de Trump, dont la campagne présidentielle a démarré il y a quelques jours. Néanmoins, certains experts s’accordent à dire qu’il a peu d’éléments concrets pouvant mener Trump en justice ou vers une nouvelle procédure de destitution bien que sa réputation sera fragilisée. Une chose est sûre, Trump est doté d’une capacité à tourner les éléments compromettants à son avantage. Nul doute qu’il fera preuve de créativité pour utiliser cet ouvrage comme une force.