A LA UNEEnvironnementRégions

Tourisme : « New York Times » classe Marrakech parmi les 52 lieux d’intérêt en 2022

Par Mouhamet NDIONGUE

Au-delà de son côté exotique et attractif, la ville ocre, convoitée par tous les voyageurs du monde, fait partie des 52 conseils de voyage du « New York Times », qui sont si différents et pourtant ont quelque chose en commun, le climat.


Le « New York Times » a traditionnellement publié, ce mois-ci, une liste de 52 destinations de voyage qui méritent d’être visitées cette année.
La liste des choses à faire est une excellente source d’inspiration pour les globe-trotters, chaque année. Mais en 2022, elle sera légèrement différente que d’habitude en raison de la pandémie du Covid-19, toujours présente, ce qui diminue certaines intentions
Aujourd’hui, alors que la pandémie atteint presque sa troisième année, les voyages dans le monde sont plus possibles, mais ils restent difficiles et semés d’incertitudes, note le journal américain. Les populations de nombreux pays en dehors de l’Amérique du Nord et de l’Europe ne sont pas en grande partie vaccinées, tandis que la Chine et d’autres pays d’Asie restent fermés à la plupart des visiteurs. Peu de temps après que l’administration Biden a assoupli les règles concernant les voyages internationaux aux États-Unis, la variante Omicron du coronavirus a commencé à se propager. Même les voyageurs vaccinés qui ont reçu des rappels ne sont pas à l’abri de cette dernière tournure du virus. Des restrictions de voyage pour les visiteurs des pays d’Afrique australe ont été rapidement mises en place, puis levées. Tous ces aspects concourent à la baisse du tourisme.
Outre la pandémie, un changement profond est en cours dans la compréhension mondiale du changement climatique et de sa rapidité, fait constater le « New York Times ». Incendies, inondations, tempêtes dangereuses, montée des eaux et des températures : tout cela rappelle à quel point le monde est fragile. L’industrie du voyage est responsable d’environ 8 à 11% des émissions totales de gaz à effet de serre, selon le World Travel & Tourism Council. Et lors du sommet sur le climat de Glasgow cet automne, l’industrie du tourisme a pris son premier engagement à réduire de moitié les émissions de carbone en 2030 et atteindre le « zéro net » d’ici 2050.

Ces lieux font l’objet des recommandations de voyage actuelles du « New York Times », qui suscitent, chaque année, un grand intérêt sous le titre « 52 Places to Go ». Parlant de l’édition 2022, Amy Virshup, directrice des voyages du Times, a déclaré : « Notre liste se concentre sur les endroits où les visiteurs font partie de la solution aux problèmes, qu’il s’agisse de surtourisme ou de changement climatique. » Oui, le monde a changé, déclare Virshup. D’où le titre : « 52 lieux pour un monde changé ».

Selon le «Times », visiter la ville de Marrakech contribue à autonomiser les femmes marocaines, car de nombreux restaurants locaux et boutiques touristiques emploient des femmes.
Par exemple, l’accent est mis sur la visite des boutiques où les femmes rurales sont payées pour tisser des tapis. D’un autre côté, le journal conseille de manger un repas marocain traditionnel dans le restaurant d’Amal, qui fournit une aide directe aux femmes défavorisées et aide également à financer une organisation à but non lucratif qui forme des femmes aux compétences culinaires.
« Vous pouvez passer la nuit au Peacock Pavilions », propose le journal. Situé dans une oliveraie à l’extérieur de Marrakech, le complexe de luxe appartient aux créateurs de Project Soar, qui propose une éducation et une formation en leadership aux adolescentes.
Depuis 2008, le « New York Times » a sélectionné les destinations les plus excitantes que les globe-trotters pourraient mettre sur leur « bucket list » en début d’année. La tradition a été annulée l’année dernière – à cause de Corona. Au lieu d’une liste de conseils organisée par des journalistes du journal, le « Times » avait publié les endroits préférés des lecteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page