A LA UNEMonde

Traitements inhumains de migrants en Libye : La communauté internationale se doit d’agir pour mettre fin à l’exploitation et à la traite des personnes

Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a condamné, dimanche, les traitements inhumains dont sont victimes les migrants en Libye, tout en affirmant que la communauté internationale se doit d’agir pour mettre fin à l’exploitation et à la traite des personnes.

Le Canada condamne l’esclavage de migrants qui a cours en ce moment en Libye. Il est odieux et méprisable de s’en prendre à des migrants désespérés venant d’Afrique – des enfants, des femmes et des hommes vulnérables, en quête d’un toit et d’un endroit pour se reposer“, a souligné M. Trudeau dans une déclaration rendue publique. “La communauté internationale se doit d’agir pour mettre fin à l’exploitation et à la traite des personnes“, a déclaré le Premier ministre, ajoutant que le Canada refuse de rester silencieux face à de telles “atrocités inhumaines“.

Même s’il est clair que le gouvernement libyen fait enquête sur cette horrible injustice et que les organismes humanitaires déploient leurs efforts pour aider les victimes, il faut en faire davantage pour répondre à cette situation“, a-t-il soutenu. M. Trudeau a précisé, dans ce sens, que le Canada poursuivra son travail en vue d’éliminer la traite des personnes, faisant savoir qu’il soutiendra tous les efforts déployés à l’échelle internationale pour traduire en justice ceux qui s’en prennent à des gens vulnérables.

Nous appelons encore une fois tous les Etats membres des Nations Unies à mettre en œuvre et à respecter le Protocole visant à prévenir, réprimer et punir la traite des personnes, en particulier des femmes et des enfants“, a-t-il insisté. Et M. Trudeau de conclure que “nous devons travailler ensemble afin de faire reconnaître et de protéger les droits de la personne et la dignité de tous“.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page