A LA UNEMonde

Tripoli: Plus de 53 migrants tués dans le raid aérien

Au moins 53 migrants ont trouvé la mort et 130 autres ont été blessés dans le raid aérien nocturne contre un centre pour migrants près de Tripoli, selon un nouveau bilan révélé vendredi par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Un précédent bilan fourni par les services de secours libyens faisait état de 44 morts et de plus de 130 blessés.

→ Lire aussi : Tripoli : six marocains blessés dans le raid aérien

L’OMS a ajouté que 1000 personnes ont péri depuis le début en avril de l’offensive du maréchal Khalifa Haftar contre la capitale Tripoli et que près de 5.000 autres personnes ont été blessées en trois mois de combats entre les forces pro-Haftar et celles du Gouvernement d’union nationale (GNA), reconnu par l’ONU et siégeant à Tripoli.

Les Nations unies, l’Union européenne et de nombreux autres pays ont condamné l’action militaire des forces de Haftar et l’ont considérée comme une atteinte à tous les efforts déployés pour parvenir à une solution politique en Libye qui mettrait fin à la crise dont s’engouffre le pays depuis 2011.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page