Un technicien détaché au district provincial de sûreté de Biougra devant la justice pour corruption

Un technicien détaché au district provincial de sûreté de Biougra devant la justice pour corruption

Un technicien de troisième grade faisant partie des cadres interministériels détachés dans le district provincial de sûreté de Biougra a été déféré jeudi devant le parquet, pour son implication présumée dans une affaire de corruption, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

La Brigade de la police judiciaire de Biougra, relevant de la préfecture de sûreté d'Agadir, a arrêté le propriétaire d'un café suspecté d'être impliqué dans le trafic de chicha et l'hébergement de mineurs, souligne la DGSN dans un communiqué, précisant que les investigations menées avec le mis en cause ont révélé qu'il remettait des sommes d'argent au fonctionnaire de police incriminé, à la demande de ce dernier, sous prétexte de dissimuler ses activités entachées d'illégalité.

→ Lire aussi : Arrestation d’un citoyen danois faisant l’objet d’un avis de recherche international

Le technicien a été placé en garde à vue pour les besoins de l'enquête judiciaire avant d'être déféré devant le parquet du Tribunal de première instance de la ville d'Inezgane pour corruption, précise le communiqué.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :