Une majorité de 56% d’Américains est d’avis que leur société est raciste (sondage)

Un nombre croissant d’électeurs américains estiment que leurs compatriotes noirs et hispaniques sont victimes de discrimination, et une majorité de 56% est d’avis que la société américaine est raciste, selon un nouveau sondage Wall Street Journal/NBC News, publié mardi.

L’enquête révèle que les Américains de toutes races et de tous groupes d’âge partagent des préoccupations majeures concernant la discrimination raciale, près de deux mois après la mort de George Floyd lors de son interpellation par des policiers blancs à Minneapolis.

Selon le sondage, près des trois quarts des Américains, 71%, estiment que les relations raciales sont très ou assez mauvaises, soit une augmentation de 16 points depuis février dernier.

L’enquête, réalisée entre le 9 et le 12 juillet auprès d’un échantillon de 900 électeurs enregistrés, fait état d’autres signes de changements substantiels dans les opinions sur la race, comme le fait que plus d’électeurs voient les préjugés raciaux comme une caractéristique de la société américaine et soutiennent les manifestations visant à y remédier.


Près de 60% des sondés ont déclaré que les Noirs étaient victimes de discrimination, et un peu plus de la moitié l’ont dit pour les Hispaniques, soit environ le double par rapport à 2008.

Le sondage montre également que les membres des deux grands partis politiques américains ont des opinions très différentes sur l’étendue de la discrimination raciale.

Ainsi, une majorité écrasante de démocrates, 90%, a déclaré que les Noirs sont victimes de discrimination, alors que 26% des républicains étaient d’accord. Une proportion tout aussi importante de démocrates, 82%, pense que la société américaine est raciste, un point de vue partagé par seulement 30% des républicains.