USA: Biden dévoile un plan de 1,8 trillion de dollars pour soutenir l’éducation et les ménages

Biden

La Maison Blanche a dévoilé mercredi un ensemble d’augmentations de dépenses et de baisses d’impôts d’un montant de 1,8 trillion de dollars, visant notamment à élargir l’accès à l’éducation et à réduire le coût des services de garde d’enfants, le tout financé par des impôts supplémentaires sur les plus riches.

Intitulé le “Plan pour les familles américaines”, ce projet de loi fait suite au programme d’infrastructures de 2,3 trillions de dollars annoncé par le président Joe Biden le mois dernier, ce qui porte la totalité de ses propositions économiques à plus de 4 trillions de dollars.

Le projet de loi que M. Biden compte officiellement présenter lors de son premier discours sur l’Etat de l’Union ce mercredi soir au Congrès, comprend 1 trillion de dollars de nouvelles dépenses et 800 milliards de dollars de crédits d’impôt, dont une grande partie vise à élargir l’accès à l’éducation et à la garde d’enfants.

L’une des pièces maîtresses de cette dernière proposition est un montant de 310 milliards de dollars destiné à offrir quatre années supplémentaires d’éducation gratuite à tous les Américains, avec deux années de préscolarisation universelle et deux années de collège communautaire gratuit, indépendamment du niveau de revenu.

M. Biden propose également une série de hausses d’impôts sur les plus riches. L’administration US a promis que les hausses d’impôt ne toucheront pas les Américains qui gagnent moins de 400.000 dollars par an et les ménages dont les gains en capital sont inférieurs à un million de dollars.


L’administration Biden compte ainsi injecter quelque 80 milliards de dollars dans l’Internal Revenue Service (IRS) pour renforcer la collecte d’impôts chez les personnes à hauts revenus et récupérer 700 milliards de dollars supplémentaires grâce à une meilleure conformité fiscale sur 10 ans.

“Des recherches économiques de premier plan ont montré que les investissements proposés dans le Plan pour les familles américaines auront des retombées économiques significatives – en stimulant la productivité et la croissance économique, en produisant une main-d’œuvre plus nombreuse, plus productive et en meilleure santé sur une base durable, et en générant des économies pour les États et le gouvernement fédéral”, a expliqué la Maison Blanche dans un document détaillant cette proposition.

( Avec MAP )