A LA UNEMonde

USA: confirmée par le Sénat, Deb Haaland devient la première amérindienne ministre

Le Sénat américain a confirmé lundi à la majorité la représentante Deb Haaland du Nouveau Mexique à la tête du département de l’Intérieur, devenant la première amérindienne de l’histoire des Etats-Unis à occuper un poste ministériel.

Mme Haaland, qui est membre de la nation Laguna Pueblo au Nouveau-Mexique et dont les liens familiaux dans ce pays remontent à 35 générations, prendra le contrôle d’un département qui supervise également Indian Country, soit 574 communautés amérindiennes et autochtones d’Alaska reconnues par le gouvernement fédéral.

Pour la radio publique “NPR”, “sa confirmation est à la fois symbolique qu’historique”, rappelant que “pendant une grande partie de son histoire, le département de l’Intérieur a été utilisé comme un outil d’oppression contre les peuples indigènes d’Amérique”.

L’opposition de Mme Haaland à une méthode controversée d’extraction de combustibles fossiles dite “fracturation hydraulique”, sa participation à une manifestation contre l’oléoduc Dakota Access et son soutien au Green New Deal ont fait d’elle la favorite des progressistes, mais lui ont attiré l’ire de certains républicains. Le Sénat a voté 51-40 pour confirmer Mme Haaland, neuf sénateurs ayant manqué le vote.

Les États-Unis ont déjà eu un vice-président amérindien, Charles Curtis, qui a servi de 1929 à 1933, mais n’ont jamais un autochtone n’a occupé un poste ministériel.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page