USA: Fuite massive des données personnelles de 2,3 millions de survivants de catastrophes naturelles

USA: Fuite massive des données personnelles de 2,3 millions de survivants de catastrophes naturelles

L'Agence fédérale américaine des situations d’urgence (Fema) a publié par inadvertance les données personnelles de plus de 2 millions de victimes de désastres naturels lors d’une fuite massive.

La fuite est survenue lors du transfert des données à un sous-traitant de l’Etat, a révélé la porte-parole de la Fema, Lizzie Litzow, précisant que les informations ayant fuité comprenaient notamment les numéros de sécurité sociale et les données bancaires d’environ 2,3 millions de survivants des ouragans Harvey, Maria et Irma, ainsi que des feux de forêts de 2017 en Californie, ce qui les expose au risque de vol d’identité et de fraude.

"Lors du transfert des informations de survivants de désastres à un sous-traitant, la Fema a livré plus d’informations que nécessaire", a expliqué Mme Litzow, assurant que "depuis la découverte de l’incident, la Fema a pris des mesures agressives pour rectifier cette erreur".

→ Lire aussi : Exploitation des données personnelles: l’Allemagne fixe des limites à Facebook

Les survivants faisaient partie du programme d’assistance transitoire qui fournit des hôtels et des logements temporaires aux rescapés qui sont dans l’incapacité de rentrer chez eux. Le programme d’assistance nécessite des informations personnelles et bancaires pour s’assurer que les demandes d’assistance ne sont pas frauduleuses et que les paiements seront réglés dans les délais prescrits.

Cet incident de la Fema demeure relativement petit en comparaison à d’autres fuites massives de données, notamment celle de Facebook qui a avoué cette semaine que les mots de passe de centaines de millions de ses usagers ont été stockés sans protection aucune.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :