(VIDÉO). Il y a vingt ans, Bouteflika expliquait les cas de force majeure

(VIDÉO). Il y a vingt ans, Bouteflika expliquait les cas de force majeure

Par Saad Bouzrou

Lors d’une conférence de presse organisée par le Forum économique de Crans Montana en 1999, le président Bouteflika a été interrogée par une journaliste sur les indices « concrets » qui lui permettent de croire qu’il est représentatif de tout le peuple algérien. Il a répondu en évoquant les cas de force majeure.

« Madame, je vous renvoie à la Constitution algérienne. Qui stipule que : Tout candidat à la magistrature suprême, à partir du moment où son dossier a été accepté par le Conseil constitutionnel, ne peut en aucune manière, je dis bien en aucune manière se retirer, sauf en cas de décès, ou de force majeure, on entend par force majeure, un problème de santé qui le rend absolument inapte. » A-t-il précisé.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :