Voici pourquoi les nouvelles règles d’utilisation de WhatsApp provoquent un tollé

WhatsApp

Les nouvelles règles d’utilisation de la célèbre application de messagerie WhatsApp, forçant ses usagers en dehors de l’Europe à accepter le transfert de plus de données avec la maison mère Facebook, suscitent l’inquiétude des internautes. Cependant, WhatsApp, rachetée par Facebook en 2014, tente de rassurer ses utilisateurs.

C’est un sacré coup pour WhatsApp, qui a construit sa réputation notamment sur la protection des données. Les nouvelles règles d’utilisation de l’application WhatsApp fâchent les internautes. Sur Twitter, les usagers s’alarment d’avoir donné leur consentement sans avoir lu en détail les changements induits. Nombreux sont ceux qui ont déjà migré vers d’autres applications de messagerie, notamment Signal et Telegram.

A partir du 8 février, deux milliards d’utilisateurs vont devoir accepter les nouvelles conditions d’utilisation, sous peine de ne plus accéder à leur compte. WhatsApp va forcer ses usagers en dehors de l’Europe à accepter le transfert de leurs données avec la société mère, Facebook.

A travers cette nouveauté, Facebook cherche à monétiser sa plateforme. Le but est de permettre aux annonceurs de contacter leurs clients via WhatsApp, voire d’y vendre directement leurs produits.


Au Maroc, ce mouvement est également perceptible. De plus en plus d’internautes en parlent sur les réseaux sociaux et certains d’entre eux déclarent basculer vers l’application Signal, qui est en tête des téléchargements en Inde, en Allemagne, en France, ou encore à Hong Kong, et connaît une très forte augmentation des inscriptions, boostée par un appel d’Elon Musk.

Face à cette situation, WhatsApp tente de rassurer ses utilisateurs. La messagerie explique que cette mise à jour n’affecte en « aucune façon la confidentialité des messages échangés avec vos amis et votre famille ».