A LA UNESport

Washington annonce un boycott diplomatique des Jeux d’hiver de Pékin

La Maison Blanche a annoncé un boycott diplomatique des Jeux olympiques de Pékin 2022, affirmant que les États-Unis n’enverront aucun représentant du gouvernement dans la capitale chinoise pour ces Jeux d’hiver.

« L’administration Biden n’enverra aucune représentation diplomatique ou officielle aux Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2022 à Pékin, compte tenu du génocide et des crimes contre l’humanité en cours au Xinjiang et d’autres violations des droits de l’homme« , a déclaré lundi lors d’un point de presse la porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki.

« Les athlètes de l’équipe des États-Unis ont tout notre soutien, nous les soutiendrons à 100 % en les encourageant de chez nous« , a affirmé Mme Psaki, expliquant qu’une représentation diplomatique ou officielle des États-Unis reviendrait à traiter ces jeux comme si de rien n’était face aux « violations flagrantes » des droits de l’homme et aux atrocités commises par la RPC au Xinjiang et nous ne pouvons tout simplement pas faire cela. »

→ Lire aussi : Nouvelles de la Coupe arabe des nations (Qatar 2021)

Le mois dernier, le président Biden a déclaré qu’un boycott diplomatique était « quelque chose que nous envisageons« . À l’époque, la Maison Blanche avait indiqué que M. Biden avait de « sérieuses préoccupations » concernant les problèmes de la Chine, notamment « les violations des droits de l’homme ».

Le boycott diplomatique, qui n’empêchera pas les athlètes américains de concourir, marque une escalade majeure entre les États-Unis et la Chine, dans un contexte de tensions déjà vives concernant également des dossiers relatifs à Taïwan et à la guerre commerciale.

Pékin a critiqué l’idée d’un boycott diplomatique de la part des États-Unis. Le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, Zhao Lijian, a qualifié cette démarche de « manœuvre politique”.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page