ban600
Voeux

Les moyens de renforcer la coopération judiciaire au centre d’entretiens maroco-péruviens

Les moyens de renforcer la coopération judiciaire au centre d’entretiens maroco-péruviens

L’Ambassadeur du Maroc au Pérou, Youssef Balla, a eu des entretiens, lundi, avec le Président de la Cour constitutionnelle du Pérou, Ernesto Blume Fortini, axés sur les moyens de renforcer la coopération judiciaire entre le Royaume et le pays sud-américain.

La rencontre a été l’occasion de souligner l’importance de la coopération entre le Royaume du Maroc et la République du Pérou dans divers domaines, en particulier dans le domaine judiciaire, a indiqué M. Balla dans une déclaration à la MAP, rappelant la convention signée entre la Cour constitutionnelle marocaine et son homologue péruvienne.

La réunion a permis de passer en revue les réalisations du Royaume dans plusieurs domaines, dont celui de la justice, ainsi que les profondes réformes initiées par le Maroc afin de consacrer l’Etat de droit et des institutions, a poursuivi le diplomate marocain.

Lors de cet entretien, M. Balla a relevé que la Constitution de 2011 a couronné les réalisations accumulées par le Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, en matière de droits et de lois, en mettant en avant les étapes franchies par le Royaume en matière de consolidation de la justice.

>>Lire aussi : « Mémoire du Pérou: Photographies 1890-1950 », thème d’une exposition photographique itinérante à Marrakech

Pour sa part, le président de la Cour constitutionnelle du Pérou a souligné le rôle de cette institution judiciaire en tant que garante de la mise en œuvre effective des droits fondamentaux et de la constitution du pays.

A cette occasion, le diplomate marocain a remis au Président de la Cour constitutionnelle péruvienne une copie du livre « Législation marocaine » de son auteur le juriste péruvien Santiago Osorio Arrascue, lequel contient un chapitre préliminaire consacré à la théorie générale du droit comparé, ainsi que les versions en langue espagnole du Code de la Famille, du Code des Obligations et des Contrats, du Code de Commerce et du Code Pénal du Maroc, lesquels forment un ensemble de textes législatifs qui renforcent l’arsenal juridique du Royaume et son bilan en matière de droits de l’homme.

M. Balla a également remis au Président de la Cour constitutionnelle du Pérou deux exemplaires de la traduction en arabe de la Constitution du pays sud-américain réalisée par Mohamed Tahar Lahrech. 

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire