ban600

M. El Ouardi rencontre les représentants du secteur privé de la santé

M. El Ouardi rencontre les représentants du secteur privé de la santé

Le ministre de la Santé, Houcine El Ouardi, a tenu, mercredi à Rabat, une série de réunions avec les représentants de l’Union marocaine du travail (UMT) et les partenaires sociaux du secteur privé de la santé.

La réunion avec les représentants de l’UMT a été marquée par un échange de vues sur la situation du système de la santé nationale, notamment du corps professionnel, en vue d’améliorer les conditions de travail et développer les services de santé prodigués aux citoyens, souligne un communiqué du ministère.

Lors de cette rencontre, les deux parties ont défini une approche participative pour le plan d’action des cinq prochaines années, afin de satisfaire le dossier revendicatif, en l’occurrence le volet relatif à la situation matérielle du personnel de la santé, développer leurs compétences et coopérer pour trouver des solutions réelles, novatrices et adaptées aux problèmes du secteur.

A cette occasion, le ministre de la santé a réaffirmé la légitimité des revendications des infirmiers concernant la régularisation de leur situation administrative, appelant, à cet effet, à poursuivre le travail de concert avec les partenaires gouvernementaux et sociaux.

Dans la même journée, M. El Ouardi s’est réuni avec les représentants du secteur privé de la santé, à savoir ceux du syndicat national des médecins généralistes, du Syndicat national des médecins du secteur libéral et du syndicat national des cliniques privées, ajoute le communiqué. Le ministre a mis en exergue, lors de ces entrevues, le rôle central de la médecine générale dans le système de la santé, ainsi que les services de prévention et du traitement présentés aux citoyens.

Il a, par ailleurs, appelé toutes les parties concernées à contribuer, par leurs points de vue et suggestions pratiques, à motiver les professionnels de la santé pour travailler dans de bonnes conditions dans les différentes régions du Royaume.

M. El Ouardi a fait savoir que la note liée aux conditions d’ouverture de cabinets médicaux et de cliniques privées, qui a été envoyée à toutes les instances concernées, est un avant-projet qui s’inscrit dans le cadre d’une approche participative adoptée par le ministère.

Le ministre a réitéré son ferme attachement au projet de loi relatif à la couverture médicale des indépendants, exprimant son engagement à œuvrer avec toutes les parties concernées, en vue de le mettre en place.

Les parties ont convenu, lors de ces entrevues, d’un plan d’action commun pour le renforcement du dialogue et la consultation d’une manière régulière, conclut le communiqué.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire