ban600

La région de Casablanca-Settat dédie 26% de ses investissements à l’industrie

La région de Casablanca-Settat dédie 26% de ses investissements à l’industrie

La Commission régionale d’investissement de la région Casablanca-Settat a approuvé plusieurs projets d’investissement pour un coût global estimé à 3,5 milliards de dirhams. C’est ce qui ressort des statistiques du Centre régional d’investissement (CRI) de la région qui indique que ces projets touchent plusieurs secteurs, dont l’industrie, le tourisme et les services, et se répartissent entre Berrechid, Nouaceur, Mohammedia et Settat ainsi que sur les préfectures d’Anfa, Aïn Chock, Ben M’sik, Hay Hassani et Sidi Bernoussi.

D’après la même source, les projets industriels s’accaparent 26% de ceux approuvés pour une enveloppe budgétaire qui s’élève à près de 900 millions de dirhams. Le CRI précise, dans ce sens, que ces investissements devraient générer quelque 16.150 postes d’emploi visant la mise en place d’une zone industrielle aux normes internationales et la création d’une usine dédiée à l’industrie alimentaire en vue de donner une nouvelle impulsion à ce secteur. Par ailleurs, la composante développement durable n’est pas en reste. La commission régionale a également approuvé la mise en place, à Settat, d’une unité industrielle dédiée à la fabrication du papier écologique. Dotée d’une enveloppe de 320 millions de dirhams, cette unité, première de son genre au niveau de la région, vise à générer près de 350 emplois.

Pour ce qui est du tourisme, les investissements réservés à ce secteur représentent 14% du total de 3,5 milliards de dirhams, tient à préciser le centre, notant que la commission a approuvé la mise en place d’une unité hôtelière à Sidi Maârouf qui permettra de générer environ 400 emplois.

 

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire