A LA UNEMonde

Accablé par une enquête indépendante, le gouverneur de New York annonce sa démission

Le gouverneur démocrate de New York, Andrew Cuomo a annoncé mardi qu’il allait démissionner après la publication d’un rapport indépendant accablant l’accusant d’harcèlement sexuel contre une dizaine de femmes.

Accusé par 11 collaboratrices d’harcèlement sexuel et moral, M. Cuomo, 63 ans, a fini par céder à la pression du public. Sa situation politique était devenue précaire après que l’Assemblée parlementaire de New York, dominée par les démocrates, eut annoncé son intention de le destituer.

Sa démission a fait suite à une conférence de presse de 45 minutes donnée par Rita Glavin, son avocate, au cours de laquelle elle a réfuté les allégations de l’enquête et mis en doute la crédibilité des enquêteurs et des femmes qui ont porté des accusations contre son client.

Mais M. Cuomo, dans sa propre conférence de presse immédiatement après, a annoncé qu’il se retirerait dans 14 jours.

→ Lire aussi : USA: Saisie record de drogue d’une valeur de 1,4 milliard de dollars

« Je ne voudrais jamais être inutile d’une quelconque manière. Et je pense qu’étant donné les circonstances, la meilleure façon d’aider maintenant est de me retirer et de laisser le gouvernement retourner au gouvernement. C’est donc ce que je vais faire, parce que je travaille pour vous et que faire ce qu’il faut, c’est faire ce qu’il faut pour vous« , a déclaré M. Cuomo.

L’enquête indépendante lancée par le bureau de la procureure générale de New York, Letitia James a débuté en mars après que plusieurs femmes ont publiquement accusé M. Cuomo d’inconduite sexuelle. Les enquêteurs ont découvert que M. Cuomo avait eu un comportement inapproprié avec des membres de son personnel, et avec au moins une policière d’État affectée à sa protection rapprochée.

Le rapport a été finalisé après l’interrogation de 179 personnes et l’examen de 74 000 éléments de preuve.

Le président américain, Joe Biden avait refusé d’appeler à la démission de M. Cuomo lorsque les allégations à son encontre sont apparues pour la première fois. Il a néanmoins changé de position et invité le gouverneur à se retirer à l’issue de la publication des résultats de l’enquête.

Les accusations portées contre M. Cuomo ont coïncidé avec un autre scandale en cours concernant des soupçons de falsification du nombre de décès dus au coronavirus dans les maisons de retraite de l’État de new York. La procureure générale avait publié un rapport en janvier dans lequel elle affirme que ce nombre avait été intentionnellement revu à la baisse de 50 %.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page