Casablanca: Rencontre autour de la régionalisation de l’industrie

Casablanca: Rencontre autour de la régionalisation de l’industrie

La régionalisation de l’industrie constitue un facteur essentiel pour un développement national accéléré, ont souligné vendredi à Casablanca les participants à la deuxième édition de ‘’l’industry Meeting Day Morocco’’ (IMDM).

Cet événement, qui s’articule autour d’une série de conférences et de tables rondes, des rencontres B to B, et du réseautage (networking) de haut niveau s’est tenu sous le thème ‘’L’impact de l’investissement en industrie dans la région’’ et visait à mettre en lumière l’impact des investissements et de l’industrie sur le développement de la région au Maroc.

Dans son allocution, Moulay Hafid ELALAMY, ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie Numérique s’est félicité de l’organisation de cet événement initié par Industrie du Maroc magazine et dédié aux professionnels et grands décideurs de l’industrie et de l’économie marocaine.

M . Hafid ELAlamy a souligné qu’après la déclinaison du Plan d’Accélération Industrielle 2014-2020 qui promet un développement territorial équitable, équilibré, inclusif et adapté aux spécificités de chaque région du royaume, les régions du Maroc ont connu une dynamique sans précèdent, impulsé notamment par l’essor de l’industrie automobile, l’industrie chimique et l’industrie agroalimentaire, le textile et cuir, l’agro-industrie ou encore l’aéronautique. 


>>Lire aussi: Appel à reconsidérer les déchets comme matière première à valoriser dans le cadre de nouvelles filières industrielles

Cette dynamique se traduit également par le développement de nouveaux modèles d’affaires. C’est le cas notamment des joint-ventures et des partenariats entre des acteurs traditionnels et des startups pour changer la manière de produire, a-t-il ajouté. 

Le Maroc dispose d’atouts importants dans cette mutation, qui met l’être humain au cœur du projet industriel tout en œuvrant à la compétitivité de l’industrie du royaume, a-t-il poursuivi, plaidant pour un développement industriel aussi bien au niveau national que régional, et insistant sur le fait de prendre en considération les spécificités de chaque région.

‘’En matière d’industrialisation, on avait pas décidé de ce qu’on doit faire au niveau de chaque région, mais les choses semblent se faire d’elles mêmes’’, a-t-il dit, observant que ‘’Nous avons commencé à voir des zones dédiées à des industries bien définies dans différentes régions du royaume’’.


>>Lire aussi: L’Agence urbaine se trouve au cœur du chantier de la régionalisation avancée

Pour sa part, le président de la région Casablanca-Settat, Mustapha Bakkoury, a qualifié cette rencontre de ‘’très importante’’ vu qu’elle témoigne de l’intérêt des acteurs économiques au développement de la région. 

‘’Nul n’ignore l’importance de l’industrie en tant que pilier du développement économique et social du pays, en général, et de la région en particulier’’, a-t-il ajouté, relevant que la régionalisation avancée instaurée par le royaume ainsi que la décentralisation ‘’nous incitent à agir davantage et de développer nos stratégies de développement grâce notamment à l’industrialisation’’.

‘’La question de développement de la région à travers l’industrialisation doit faire l’objet de débat récurrents’’, a-t-il poursuivi, estimant que les mutations en cours au niveau mondial poussent à la constitution de groupement et à la création de synergies entre les acteurs et entre les secteurs. 


Près de 1500 participants et 30 intervenants de haut niveau ont pris part à cette rencontre à laquelle ont pris part les représentants de différents groupes industriels marocains ainsi que d’éminentes personnalités étrangères notamment Michael HAWES, président de la fondation Fulbright (Canada), pour les échanges éducatifs entre le Canada et les États-Unis d’Amérique, et G. Michael Lester, gestionnaire de transfert des technologies et de partenariat au sein de l’Administration Nationale de l’Aéronautique et de l’espace NASA (USA).

Ces derniers ont donné des conférences notamment au profit de l’Association des Ingénieurs de l’école Hassania des Travaux Publics sous le thème ”La création de la richesse à travers la commercialisation des brevets déposés par la NASA” , alors que Hawes a évoqué son expérience au sein de sa Fondation et son savoir-faire en matière de management et nouvelles technologies. 

MM. Lester et Hawes ont également donné une conférence au profit des étudiants marocains à la Faculté des Sciences et Techniques de Settat sous le thème ‘’ L’Impact de la révolution digitale sur l’industrie’’. Les deux scientifiques ont profité de l’occasion pour présenter également leurs domaines de compétences. Cette deuxième édition de IMDM a été marquée par le lancement de la nouvelle WebTv baptisée ‘’IDM BUSINESS TV’’, dédiée à l’industrie, l’investissement et à l’innovation au Maroc et ayant pour objectif de ‘’donner la parole aux principaux décideurs de l’industrie, l’économie et l’innovation : entrepreneurs, promoteurs, industriels, banquiers et chefs d’entreprises’’.

Cette rencontre est organisée par le magazine ‘’Industrie du Maroc’’, fondé en 2013 et dédié à l’industrie, à la technologie et à la R&D.