AccueilA LA UNECoupe Arabe Mohammed VI : Un derby Raja-Wydad inédit
derby

Coupe Arabe Mohammed VI : Un derby Raja-Wydad inédit

Ayant cette particularité de déchaîner les passions, le derby casablancais entre le Raja et le Wydad prend, cette fois, une dimension internationale, puisque les deux mastodontes de la métropole s’affrontent, samedi prochain, en 8èmes de finale de la Coupe Arabe Mohammed VI des Clubs de football.

Faisant partie du Top 10 des meilleurs derbys au monde, le choc à venir restera dans les annales, du fait que c’est la première fois de l’histoire que les frères-ennemis de Casablanca vont croiser le fer dans une compétition internationale. De quoi faire augmenter la valeur de cette belle affiche, qui promet d’être spectaculaire tant sur le terrain que dans les gradins.

C’est le Raja qui sera l’hôte du match aller des huitièmes de finale, tandis que la deuxième manche devra se jouer le 23 novembre prochain sur la pelouse du stade mythique du Complexe Mohammed V.

Le rendez-vous arabe tombe à point nommé pour les deux écuries, qui nourrissent de grandes ambitions aux plans local qu’international en ce début de saison. Déjà qualifiés à la phase de poules de la Ligue des Champions de la CAF, les deux clubs s’offrent une belle opportunité pour tester leurs forces en vue d’une saison qui s’annonce longue et éreintante.

Conscients de l’enjeu et des risques d’exaspération des tensions entre les fans des deux parties, les vétérans des groupes de supporters se sont rencontrés, dernièrement, pour envoyer des messages d’apaisement et de fair-play aux deux camps, afin que le derby se déroule sans accroc et pour donner une image reluisante du football marocain.

→ Lire aussi : Coupe du Trône (2018-2019): La finale le 18 novembre prochain à Oujda…

Dans une déclaration à la MAP, un membre du bureau dirigeant du Wydad, Mohamed Talal, a estimé que le tirage au sort “n’a pas été clément” pour les deux équipes en les mettant aux prises dans une finale avant terme, précisant que les Rouge et Blanc “ne sont pas là pour faire de la figuration mais pour arracher le titre”.

“Nous avions souhaité jouer le Wydad dans un tour plus avancé, mais le destin en a décidé autrement”, a confié Abdeslam Hanat, l’un des dirigeants historiques du Raja, notant que les Aigles Verts “se sont préparés pour affronter n’importe quel adversaire dans ce tournoi”.

En prévision de cette confrontation, le Raja de Casablanca a choisi d’entrer dans un stage fermé à Bouznika, loin de la pression de la métropole. L’équipe devra récupérer son capitaine et maître à jouer Mohcine Metouali et son nouvel attaquant Hamid Ahaddad, absents pour blessure au dernier match du championnat face à l’Olympique de Safi.

De son côté, le groupe wydadi devra prendre ses quartiers dans un palace de la ville, à compter de ce jeudi, après s’être entraîné tout au long de la semaine au Complexe Benjelloun, histoire de rester près de ses supporters et de bénéficier de leur soutien.

Au regard de la réputation et de la popularité du derby, qui sera officié par l’arbitre émirati Mohammad Abdallah Hassan, la chaîne sportive d’Abu Dhabi, détentrice des droits exclusifs de la compétition, a prévu un dispositif spécial pour la diffusion de ce match, en déployant des moyens logistiques et humains exceptionnels dans son histoire.

“La rencontre Raja-Wydad dans ce tournoi, qui porte un nom qui nous est très cher, mérite un traitement spécial à la hauteur et à la mesure de l’événement”, a déclaré à la presse la président du bouquet, Yacoub Essaadi.

Le vainqueur de la Coupe Arabe Mohammed VI devra remporter la coquette somme de 6 millions de dollars, contre 2,5 millions au vice-champion, tandis que les demi-finalistes décrocheront 500 mille dollars et les quarts-finalistes 200 mille dollars.

Par Omar Chlih

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :