A LA UNECoronavirus

Covid-19 : le nombre de cas au niveau le plus élevé depuis le début de la pandémie (OMS)

Le nombre de cas du Covid-19 dans le monde reste, pour la deuxième semaine consécutive, au niveau le plus élevé depuis le début de la pandémie, a annoncé, mercredi, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), précisant que l’Inde est à l’origine de 46% des nouveaux cas et d’un décès sur quatre dans le monde.

Les 5,7 millions de nouveaux cas enregistrés la semaine dernière confirment ainsi les neuf semaines consécutives d’augmentation, souligne l’OMS dans son dernier bulletin épidémiologique. Selon l’agence sanitaire mondiale de l’ONU, les nouveaux décès continuent également d’augmenter pour la septième semaine consécutive, avec plus de 93.000 morts dans le monde.

Cette tendance à la hausse est due en grande partie à “des augmentations marquées de l’incidence des cas et des décès en Asie du Sud-Est“. Dans cette région, l’Inde représente plus de 90% des cas et des décès, ainsi que 46% des cas mondiaux et 25% des décès mondiaux signalés au cours de la semaine dernière.

→ Lire aussi : CORONAVIRUS: LE POINT SUR LA PANDÉMIE

En dehors de la situation préoccupante en Asie du Sud-Est, une légère augmentation des décès a été aussi signalée dans les Amériques et dans la région de la Méditerranée orientale. Dans le même temps, le nombre de décès a diminué en Europe, en Afrique et dans la région du Pacifique occidental.

« L’incidence des cas dans les régions de l’Europe, de la Méditerranée orientale, de l’Afrique et des Amériques a diminué, tandis que les taux du Pacifique occidental étaient comparables à ceux de la semaine précédente », a détaillé l’OMS.

Pour le continent africain, l’OMS fait état de 42.000 nouveaux cas et 1.000 nouveaux décès, soit une diminution de 15% et 13% respectivement par rapport à la semaine précédente. Dans l’ensemble, les cas et les décès ont eu tendance à diminuer depuis le pic atteint à la mi-janvier 2021. « Cependant, les pays de la région continuent de signaler une transmission soutenue et des augmentations dans certaines zones », a souligné l’agence onusienne.

De l’autre côté de l’Atlantique, les Amériques ont recensé plus de 1,3 million de nouveaux cas et plus de 36.000 nouveaux décès.

L’Europe a signalé plus de 1,1 million de nouveaux cas et plus de 22.000 nouveaux décès, soit une nette diminution de 22% et de 12% respectivement par rapport à la semaine précédente. Dans cette région, les cas ont diminué pour la quatrième semaine consécutive, et les décès ont également baissé pour la troisième semaine consécutive.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page