Covid-19 : l’Espagne autorise le premier essai clinique d’un vaccin sur l’homme

vaccin

Le ministre espagnol de la Santé, Salvador Illa, a annoncé, vendredi, que l’Agence espagnole des médicaments et des produits de santé (AEMPS) a autorisé le premier essai clinique sur l’homme d’un vaccin anti-COVID 19 en Espagne.

Cet essai de phase 2 examinera comment calibrer le nombre de doses pour générer l’immunité, les différences entre l’administration d’une ou deux doses et l’intervalle de temps qui devrait s’écouler entre les doses, a expliqué M. Illa lors d’une conférence de presse.

Au total, 190 volontaires participeront à cet essai et les résultats sont attendus dans les prochains mois. “Nous verrons comment cela évoluera au cours des prochains mois. Je ne peux rien risquer, ce processus a besoin du temps. Nous devons le faire aussi vite que possible mais en toute sécurité. Nous parlons de quelques mois”, a-t-il ajouté.

Les études seront menées à l’hôpital de La Paz, à l’hôpital La Princesa de Madrid et à l’hôpital universitaire Marqués de Valdecilla de Santander. “Tous ces établissements hospitaliers ont une grande expérience dans le domaine de la recherche clinique sur les vaccins”, a déclaré le ministre, précisant que la sélection des centres et le choix des patients sont effectués par la société qui promeut l’essai, Janssen.

« C’est une fierté pour notre pays de pouvoir participer à un essai clinique d’un vaccin sur l’homme, cela génère des connaissances et une reconnaissance de la qualité de notre recherche et de notre système national de santé”, a-t-il dit.


Ces essais cliniques font partie des exigences que doivent remplir tous les candidats vaccins expérimentaux pour démontrer leur qualité, leur sécurité et leur efficacité.