Élections canadiennes : Les Canadiens appelés aux urnes

Canadiens
Canadiens

Les canadiens sont appelés lundi aux urnes pour élire les 338 députés et désigner la personnalité qui prendra le règne du nouveau gouvernement durant les quatre prochaines années.

Outre le parti libéral (PLC) de Justin Trudeau et le parti conservateur (PCC) d’Andrew Scheer en tête de course, quatre autres formations sont en lice pour ces élections : le Nouveau Parti démocratique NPD de Jagmeet Singh, le Bloc Québécois d’Yves-François Blanchet, le Parti Vert d’Elizabeth May et le Parti populaire (PPC) de Maxime Bernier.

Au dernier jour de la campagne électorale, les leaders des formations politiques ont encore tenté de rallier l’électorat, sans pour autant laisser passer cette dernière chance qu’ils avaient de s’attaquer mutuellement.

→ Lire aussi : Canada: le taux de chômage se maintient à son niveau le plus bas

Le conservateur Andrew Scheer a exhorté les électeurs a voté massivement pour son parti. Selon lui les électeurs doivent opter pour un gouvernement majoritaire conservateur fort, pour éviter une coalition entre les libéraux et des néo-démocrates qu’il estime catastrophique.


Pour sa part, le Premier ministre sortant a de nouveau interpellé les électeurs québécois, assurant que pour “continuer d’avancer” il faut élire un parti progressiste qui n’est autre que le parti libéral.

Le plus récent sondage Léger laisse présager une lutte très serrée entre libéraux et conservateurs, chaque formation étant créditée d’environ 33% des intentions de vote.

Selon l’agence, environ 4,7 millions d’électeurs canadiens ont voté par anticipation, du 11 au 14 octobre, en hausse de 29 % par rapport au scrutin de 2015.