Espagne: la canicule provoque la mort de deux personnes

Espagne

Deux personnes sont décédées dans le nord et le sud de l’Espagne après avoir subi des coups de chaleur, ont indiqué vendredi les autorités locales.

Il s’agit d’un homme âgé de 80 ans qui est mort jeudi à Valladolid (nord-ouest), après s’être évanoui dans la rue à la suite d’un coup de chaleur, ont précisé les médias, citant des sources policières.

La deuxième victime est un jeune de 17 ans qui a été hospitalisé d’urgence jeudi dans la ville de Cordoue (sud), où il est mort après d’un arrêt cardiaque, a fait savoir le gouvernement régional de l’Andalousie, dans un communiqué.

→ Lire aussi : L’Europe étouffe sous la canicule, qui va s’intensifier

Le jeune homme a été “pris de vertige” et a plongé dans la piscine du domaine où il travaillait, mais en sortant de l’eau il a eu des convulsions, a expliqué la même source.


Selon les médias, un autre homme âgé d’environ 50 ans a été admis jeudi aussi à l’unité des soins intensifs de l’hôpital Morales Meseguer de Murcie, après avoir subi un “coup de chaleur” alors qu’il travaillait dans une ferme à la municipalité de Calasparra.

L’Espagne connaît une vague de chaleur précoce pour un mois de juin, avec des températures qui dépassent les 40 degrés, et qui devrait durer jusqu’à samedi dans la majorité du pays. A cet effet, sept provinces espagnoles ont été placées ce vendredi en alerte rouge (risque extrême) par l’Agence espagnole de météorologie (AEMET).

Il s’agit notamment des provinces de Huesca, Saragosse, Barcelone, Gérone et Lérida, ainsi que des communautés autonomes de Navarre et de La Rioja, où les températures pourraient même dépasser les 42 degrés, a précisé l’AEMET dans un communiqué.