A LA UNEAutomobile

General Motors s’attend à réaliser ses prévisions de bénéfices annuels malgré la pénurie des semi-conducteurs

Le constructeur automobile américain General Motors a annoncé mercredi qu’il s’attendait à atteindre la fourchette élevée de ses prévisions de bénéfices pour 2021 malgré la pénurie mondiale des semi-conducteurs, étant donné que les prix élevés et une forte demande de véhicules neufs compensent les problèmes d’approvisionnement.

GM a réitéré ses prévisions de gains tout en déclarant que le bénéfice net du premier trimestre avait augmenté de 3,02 milliards de dollars, contre environ 300 millions de dollars un an plus tôt, lorsque la pandémie avait perturbé les opérations du secteur.

Le constructeur a toutefois estimé que la pénurie de semi-conducteurs nuirait à la production du deuxième trimestre, affirmant qu’il compte continuer à donner la priorité à ses véhicules les plus rentables, à ses grandes camionnettes et à ses véhicules utilitaires sport (SUV).

→ Lire aussi : GENERAL MOTORS VEUT PRODUIRE DES VÉHICULES EXCLUSIVEMENT ÉLECTRIQUES D’ICI 2035

Le plus grand constructeur automobile du pays en termes de ventes a déclaré que le bénéfice avant impôts ajusté atteignait 4,42 milliards de dollars, soit 2,25 dollars par action, un chiffre bien au-delà de l’estimation moyenne de 1,05 $ des analystes.

Le chiffre d’affaires du groupe s’est élevé à 32,5 milliards de dollars pour le premier trimestre, contre 32,7 milliards de dollars un an plus tôt.

GM a déclaré qu’il était convaincu qu’il atteindrait la fourchette élevée de ses prévisions précédemment émises de 10 à 11 milliards de dollars pour l’année, alors même que l’impact de la pénurie de semi-conducteurs réduira jusqu’à 2 milliards de dollars du résultat net.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page