HCP : En 2020, la confiance des ménages a pris un sacré coup !

confiance des ménages

La confiance des ménages a connu une stabilité au quatrième trimestre de 2020 par rapport au trimestre précédent et une dégradation par rapport au même trimestre de l’année précédente. C’est ce qui ressort d’une enquête menée par le HCP.

Selon les résultats de l’enquête permanente de conjoncture auprès des ménages, réalisée par le HCP, l’indice de confiance des ménages (ICM) s’est établi à 61,2 points au T4 de 2020 au lieu de 60,6 points le trimestre précédent et 77,8 points le même trimestre de l’année précédente.

Par ailleurs, l’enquête a révélé que le niveau de vie des ménages, ainsi que leur situation financière ont connu une forte détérioration. « Plus de 50% des ménages déclarent une dégradation du niveau de vie au cours des 12 derniers mois… Quant à l’évolution de leur situation financière au cours des 12 derniers mois, 46,6% contre 6,7% des ménages considèrent qu’elle s’est dégradée », indique la même source, soulignant qu’au cours des 12 prochains mois, 41,7% des ménages s’attendent à une dégradation du niveau de vie.

La situation économique et sociale des ménages a connu également une dégradation. « Au quatrième trimestre de 2020, 85% contre 6,7% des ménages s’attendent à une hausse du chômage au cours des 12 prochains mois », précise l’enquête, ajoutant que « 33,6% déclarent s’endetter ou puiser dans leur épargne et 4,5% affirment épargner une partie de leur revenu ».


En ce qui concerne l’évolution des indicateurs annuels de la conjoncture, l’enquête du HCP a indiqué que 57,1% des ménages perçoivent une amélioration de la qualité des prestations administratives contre 16,5% qui perçoivent sa dégradation. De même pour les services de santé, les ménages ont exprimé un sentiment d’une amélioration, 57,1% des ménages perçoivent une amélioration de la qualité des prestations administratives contre 16,5% qui perçoivent sa dégradation.

D’autre part, les services de l’enseignement au Maroc conservent leur situation détériorée. Selon les résultats de l’enquête, 49,4% contre 20,5% des ménages ont ressenti une dégradation de la qualité des services de l’enseignement, en 2020.

ICM: Indicateurs et principaux concepts dans les détails

Le HCP précise que les évolutions des composantes de l’ICM et des autres indicateurs de l’enquête sont exprimées en termes de soldes d’opinions. Le Haut-Commissariat rappelle, par ailleurs, que :

·    Les questions abordées sont qualitatives à 3 modalités (amélioration, stagnation et détérioration). Les évolutions se réfèrent à une période de 12 mois. Les résultats sont présentés sous forme de soldes (différence entre les pourcentages des réponses « amélioration » et des réponses «détérioration»). Le niveau des soldes n’est pas directement interprétable, c’est leur évolution qui est analysée.

·     L’Indice de Confiance des Ménages (ICM) est calculé sur la base de sept indicateurs, quatre relatifs à la situation générale et trois à la situation propre du ménage :

– évolution passée du niveau de vie ;

– perspective d’évolution du niveau de vie ;

– perspective d’évolution du nombre de chômeurs ;

– opportunité d’achat de biens durables;

– situation financière actuelle des ménages ;

– évolution  passée de la situation financière des ménages ;

– évolution  future de la situation financière des ménages.

·     L’ICM est la moyenne arithmétique simple des soldes des 7 indicateurs, augmentée de 100, sa valeur varie ainsi de 0 à 200

·    Des tests statistiques de Fisher sur la série de l’indice de confiance des ménages durant la période allant de 2008 à 2018, ont confirmé l’absence des variations saisonnières stables et mobiles.