ban600
credit agricol

Inde: Des microplastiques dans des marques de sel populaires

Inde: Des microplastiques dans des marques de sel populaires

La plupart des sels de table vendus en Inde contiendraient des microplastiques provenant d'eau de mer polluée, a révélé une étude publiée lundi par l’Institut indien de technologie de Bombay.

Une équipe des chercheurs du Centre des sciences et de l'ingénierie environnementales (CESE) relevant de l'institut a découvert 626 particules microplastiques, dont 63% de fragments de plastique et 37% de fibres plastiques, dans des échantillons de marques de sel populaires en Inde.

L’étude, intitulée "la contamination des sels de mer indiens par des microplastiques et la stratégie de prévention", n’a pas désigné des marques particulières parce que la microplastique est due à la pollution de fond de la mer et non pas au processus d’extraction ou de fabrication du sel, ont indiqué les chercheurs.

Selon l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique, les microplastiques sont les petites particules de matière plastique mesurant moins de 5 mm. Elles sont générées lorsque de gros débris de plastique accumulés dans l'océan se dégradent en petits fragments.

Une étude publiée en 2014 dans une revue de la Public Library of Science avait indiqué que plus de 5.000 milliards de pièces de plastique flottent dans les océans du monde.

"Nos résultats confirment la présence de microplastiques dans les sels provenant de la mer, rapportés dans différentes parties du monde", a déclaré le professeur Amritanshu Shriwastav, co-chercheur au CESE.

La consommation alimentaire importante de ces sels de mer indiens dans plusieurs pays expose une importante population internationale aux maladies associées à l'ingestion de microplastiques, a fait observer Shriwastav.

"La majorité des matières plastiques existantes dans la mer proviennent des rivières et des fleuves. C’est un grand problème. Nous avons entamé des discussions pour l’évaluation de la source desdites matières et nous commencerons bientôt un projet pour faire face à cette problématique", a déclaré Madhavan Nair Rajeevan, secrétaire du ministère des Sciences de la Terre.

L’Inde est le troisième producteur mondial de sel comestible et industriel avec quelque 26 millions de tonnes en 2017.

→ Lire aussi : L’Inde va concevoir un système de gestion du registre national de la population marocaine

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :