ban600

La Manifestation du Mechouar à Marrakech en 1953, une étape phare de la lutte nationale

La Manifestation du Mechouar à Marrakech en 1953, une étape phare de la lutte nationale

La Manifestation du Mechouar à Marrakech en 1953 constitue une étape phare de la lutte nationale pour le recouvrement de l'indépendance et la première étincelle ayant déclenché les épopées de la Révolution du Roi et du peuple, et qui s'est propagée à travers les différentes régions du Royaume, a souligné, mercredi à Marrakech, le Haut Commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l'armée de libération, Mustapha El Ktiri.

Dans une allocution prononcée lors d'une cérémonie organisée au siège du conseil de la commune du Mechouar-Kasbah à l'occasion de la commémoration du 65è anniversaire de cet événement national, El Ktiri a indiqué que toutes les composantes de la société marocaine ont pris part à ce soulèvement.

Il a également mis en avant le rôle de la femme marocaine dans cette épopée, citant à titre exemple la militante Fatima Zahra qui est tombée en martyre aux côtés de nombreux autres protestataires, suscitant ainsi l'émotion et le courage des nationalistes pour faire face à l'occupant.

Et de poursuivre que la manifestation du Mechouar a compromis les calculs de l'occupant et déstabilisé sa présence, ajoutant que les autorités coloniales ont constaté que la réalisation de leurs desseins est devenue impossible et que le peuple marocain est mobilisé et fortement uni contre toute manoeuvre visant à porter atteinte à ses valeurs et ses constantes sacrées.

L'histoire du Royaume restera marquée avec fierté par cette grande victoire du mouvement de la libération qui a incarné la forte communion et la symbiose entre le Trône et le peuple, a-t-il dit, affirmant que cette histoire riche en gloires et pleine d'épopées est également porteuse d'importants enseignements.

→ Lire aussi : Marrakech: La Manifestation du Mechouar en 1953, une page rayonnante dans l’histoire de la résistance nationale

D'où, a-t-il insisté, la nécessité de "veiller à préserver la mémoire nationale et les gloires de la lutte nationale pour que les générations actuelles et montantes s'inspirent des valeurs de patriotisme et de l'esprit de citoyenneté positive en vue de défendre les constantes, les fondements et l'intégrité territoriale, contribuer à l'édification du pays, relever les défis du développement intégré et réaliser le projet sociétal moderniste et démocratique du Maroc nouveau sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste".

Pour sa part, le président du conseil communal du Mechaour-Kasbah, Mohamed Fouad Houri a indiqué que cet événement phare a illustré la bravoure et l'héroïsme des habitants de la ville de Marrakech et sa région, appelant à la mise en place d'une stèle commémorative de cette glorieuse épopée qui a été l'étincelle ayant déclenché la révolution du Roi et du peuple.

De leur côté, les différents intervenants lors de cette cérémonie ont mis l'accent notamment sur la symbiose et les liens indéfectibles unissant le Trône Alaouite et le peuple pour contrecarrer toutes les manoeuvres de l'occupant et avorter ses tentatives visant à introniser la marionnette "Ibn Arafa".

Cette cérémonie a été aussi marquée par la remise de wissams royaux à quatre anciens résistants, outre l'hommage rendu et l'octroi d'aides financières à des membres de la famille de la résistance et des anciens membres de l'armée de libération dans la préfecture de Marrakech.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :