La Palestine appelle l’ONU à intervenir pour pousser Israël à libérer les corps des martyrs palestiniens

La Palestine corps des martyrs palestiniens

La Palestine a adressé une lettre aux Rapporteurs spéciaux de l’ONU les appelant à demander à Israël de libérer 66 dépouilles de martyrs palestiniens détenus dans des réfrigérateurs, en plus de 254 corps enterrés dans des fosses communes.

La lettre appelle les rapporteurs spéciaux de l’ONU à exhorter Israël, puissance occupante, à s’abstenir de recourir à la politique “brutale” et “barbare” de saisie des dépouilles des martyrs et à abolir toute loi permettant une telle action, a indiqué vendredi l’agence palestinienne de presse (WAFA).

La missive exige la restitution immédiate des corps à leurs familles et d’entamer des “enquêtes réelles, impartiales, indépendantes et efficaces” sur la mort de détenus et de manifestants pacifiques.

La Palestine a aussi exhorté les rapporteurs spéciaux à ouvrir une enquête pénale pour la remise des corps, y compris la mise en place d’un service de test ADN et d’enregistrement, afin de faciliter l’identification et l’inhumation appropriées des corps et des restes, a précisé la même source.

Selon cette correspondance, la politique de détention des dépouilles et leur impact sur les familles constituaient un “traitement cruel, inhumain et dégradant” en violation de l’article 7 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques et du droit international qui interdit la torture et les mauvais traitement, a rapporté l’agence palestinienne.


Un appel a été lancé à la Communauté internationale pour assurer la protection du peuple palestinien, mettre fin aux politiques discriminatoires d’Israël et soutenir le travail du Bureau du Procureur de la Cour pénale internationale dans son étude préliminaire de la situation en Palestine, a conclu WAFA.