ban600
credit agricol

Le père du Web donne son avis sur les géants du Web

Le père du Web donne son avis sur les géants du Web

Les géants de la Silicon Valley que sont Google et Facebook dont le siège se trouve en Californie près de San Francisco ont atteint une taille démesurée et doivent être divisés d’après l’inventeur Sir Tim Berners-Lee du World Wide Web, communément appelé l’internet : Sir Tim Berners-Lee.

Depuis la décennie des années 90, la révolution digitale a propulsé une poignée de compagnies de nouvelles technologies américaines dont la force culturelle et financière a atteint désormais un pouvoir supérieur à la majorité des Etats souverains, d’après Reuters.

Le père et inventeur du web Berners-Lee exprime son désarroi face au scandale de l’appropriation des données et de la diffusion de la haine sur les réseaux sociaux : il se dit déçu de l’état actuel de l’internet.

A propos de ces nouveaux géants des nouvelles technologies, l’inventeur du web qui en a ensuite fait don à l’humanité en le rendant public déclare ceci : «Ce qui se produit naturellement, c’est que vous vous retrouvez avec une société qui domine le secteur. À travers l’histoire, il n’y a pas d’autre solution que de véritablement intervenir et casser les choses», a déclaré Berners-Lee, 63 ans, lors d’une interview. "Il y a un danger de concentration."

Apple, Microsoft, Amazon, Google et Facebook ont ​​une capitalisation boursière combinée de 3,7 billions de dollars, soit le produit intérieur brut de l'Allemagne l'année dernière.

Pour rappel et selon Wikipédia : Timothy John Berners-Lee, né le 8 juin 1955 à Londres, est un citoyen britannique, principal inventeur du World Wide Web (WWW) au tournant des années 1990. En juillet 2004, il est fait chevalier par la reine Élisabeth II pour ce travail et son nom officiel devient Sir Timothy John Berners-Lee. Depuis 1994, il préside le World Wide Web Consortium (W3C), organisme qu'il a fondé. Il est lauréat du prix Turing 2016.

→ Lire aussi : Comment les médias sociaux nous ont conduits de la place Tahrir à Donald Trump

Tim Berners-Lee est considéré comme l'inventeur du HTML en 1992. Berners-Lee a eu l'idée de ce qu'il avait initialement appelé «Mesh» alors qu'il travaillait au CERN, le centre européen de recherche en physique, qu'il a appelé le World Wide Web en 1990.

Lorsqu'on lui a demandé qui avait la plus grande influence intellectuelle sur lui, il a répondu : «Maman et Papa». Avant d’expliquer : «Ils construisaient des ordinateurs, alors j'ai grandi dans un monde où tout était mathématique et où l'enthousiasme de pouvoir programmer quelque chose était très frais».

Il explique que tous ces facteurs l’on conduit à l’invention qu’il fera plus tard. Un travail qui fut selon lui, long : une expérience difficile de travail en informatique ou il mettait en place des tentatives et surmontaient les frustrations liés au partage d’informations avec des collègues et étudiants afin de créer le système d’échanges d’informations qui est aujourd’hui l’internet. Il dit d’ailleurs que : «Les moments Eurêka sont un non-sens total. Je ne crois même pas à celui d'Archimède. Il y pensait depuis longtemps », a-t-il déclaré.

Finalement, à la suite du scandale de Cambridge Analytica qui aura vu l’obtention de données personnelles de 87 millions d’utilisateurs Facebook, Berners Lee déclare : « Je suis déçu de l'état actuel du Web ». Et il ajoute : «Nous avons perdu le sentiment d’émancipation individuel et, dans une certaine mesure, je pense aussi que l’optimisme s’est fissuré.»

A propos du climat délétère qui règne sur les plateformes sociales, il explique aussi que : «Si vous mettez une goutte d’amour sur Twitter, elle semble se désintégrer, mais si vous y mettez une goutte de haine, vous avez l’impression que cela se propage beaucoup plus fortement. Et vous vous demandez : Eh bien, est-ce à cause de la manière dont Twitter a été construit en tant que média ?».

Abdellah Chbani

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :