L’euro, monnaie la plus utilisée pour les exportations de l’UE en 2018

L'euro

L’euro représentait en 2018 la monnaie la plus utilisée pour les exportations de l’Union européenne (UE) avec 48% du total des biens exportés vers des pays tiers, contre 35% facturés en dollars américains, indique lundi Eurostat.

Dans seize États membres de l’UE, la part de l’euro dans les exportations se situait entre 50% et 80%“, explique l’Office statistique de l’Union européenne dans un communiqué.

Pour les importations, c’est l’inverse avec 56% d’entre elles payées en dollars américains et 35% en euros, relève Eurostat.

En ce qui concerne le total des échanges (somme des exportations et des importations), le dollar américain a été légèrement plus utilisé que l’euro (45% contre 41%) l’année dernière.

→ Lire aussi : Cours de change des devises étrangères contre le dirham


Selon Eurostat, la part de l’euro dans le commerce extra-UE en 2018 a été de 4,5 points de pourcentage (pp) inférieure à 2010. La part du dollar américain était elle supérieure de 3,2 pp par rapport à 2010.

Pour ce qui est des importations, la part de la monnaie européenne était inférieure de 2,2 pp et le dollar américain supérieure d’1,2 pp par rapport à 2010.

Par ailleurs, l’euro reste la principale monnaie de facturation pour les matières premières, sauf pour le pétrole, qui est principalement facturé en dollars américains, en particulier pour les importations.

Concernant la Belgique, 41% de ses importations extra-UE ont été facturées en euros et 52% en dollars américains, tandis que 37% de ses exportations hors Union européenne ont été facturées en euros, contre 51% en dollars américains.